Un hôpital américain verse une rançon à des pirates

Reuters
Le Centre médical presbytérien de Hollywood Le Centre médical presbytérien de Hollywood  Photo :  Mario Anzuoni / Reuters

Un hôpital de Los Angeles a versé une rançon de 17 000 $ en bitcoins à des pirates pour reprendre le contrôle de ses systèmes informatiques paralysés après une cyberattaque.

Dans un communiqué, le président du Centre médical presbytérien de Hollywood, Allan Stefanek, a déclaré que le versement d'une rançon avait été le moyen le plus rapide et efficace d'avoir de nouveau accès aux systèmes touchés, qui ont été rétablis lundi dernier.

Allan Stefanek a ajouté que les soins aux patients n'avaient pas subi de conséquences de cette attaque informatique.

Les pirates ont mené leur attaque le 5 février dernier. Ils ont verrouillé les systèmes de l'hôpital en cryptant des fichiers dont ils étaient seuls à posséder la clé de décryptage.

Les médecins et le personnel hospitalier ont été ainsi privés de communication électronique, s'en remettant aux documents écrits, au téléphone et à la télécopie pour s'échanger des informations sur les dossiers médicaux des patients.

Le FBI et la police de Los Angeles ont été saisis de l'enquête.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants