Un mort dans l'arrestation de membres de la milice armée en Oregon

Radio-Canada avec Reuters et Agence France-Presse
Des policiers bloquent la route d'accès au refuge Malheur. Des policiers bloquent la route d'accès au refuge Malheur.  Photo :  AP/Beth Nakamura

Ammon Bundy, le chef des hommes armés qui occupent un refuge dans un parc fédéral de l'Oregon a été arrêté mardi par les autorités lors d'un affrontement qui a fait un mort.

Outre Ammon Bundy, quatre autres individus ont été interpellés à la suite de l'affrontement survenu sur une autoroute du nord-est de l'Oregon en fin d'après-midi, selon le FBI.

Deux autres personnes ont ensuite été arrêtées. Les autorités n'ont pas précisé l'identité de la victime, mais le journal The Oregonian a rapporté qu'un propriétaire de ranch originaire de l'Arizona, Robert « LaVoy » Finicum, a été tué dans l'affrontement, en citant sa fille. 

Mercredi, dans un communiqué lu par son avocat, Ammon Bundy a demandé aux derniers protestataires de quitter les lieux.

« À ceux qui restent dans le parc, je vous aime. [...] S'il vous plaît, renoncez. Rentrez chez vous embrasser vos familles. Ce combat est maintenant le nôtre devant les tribunaux », a indiqué le leader des manifestants.

Un policier se tient devant un barrage routier, lors de l'opération policière contre la milice armée près de Burns. en Oregon. Un policier se tient devant un barrage routier, lors de l'opération policière contre la milice armée près de Burns. en Oregon.  Photo :  AP/Dave Killen

Des partisans d'Ammon Bundy continuent d'occuper le refuge et le FBI a instauré un périmètre de sécurité.

Ces hommes protestent contre le contrôle par l'État fédéral de vastes étendues de terre dans l'ouest des États-Unis.

Les derniers occupants armés du parc doivent partir, a prévenu mercredi le shérif du comté de Harney, Dave Ward. « Il est temps que tout le monde dans cette occupation illégale passe à autre chose. Il ne doit pas y avoir de bain de sang dans notre communauté », a-t-il dit. (Source : AFP)
Le chef de la milice antigouvernementale qui occupe un refuge fédéral de l'Oregon depuis le 2 janvier dernier, Ammon Bundy Le chef de la milice antigouvernementale qui occupe un refuge fédéral de l'Oregon depuis le 2 janvier dernier, Ammon Bundy  Photo :  Getty/Getty Images News/Justin Sullivan

Toutes les personnes arrêtées encourent une inculpation devant la justice fédérale pour recours en bande organisée à la force, à l'intimidation et à la menace pour entraver l'action d'agents fédéraux, a précisé le FBI.

D'après le journal The Oregonian, Ammon Bundy a été intercepté par les forces de l'ordre alors qu'il se rendait avec plusieurs membres de son mouvement à une réunion publique dont il était l'invité d'honneur, dans la localité de John Day.

Ce journal ajoute que Ryan Bundy, frère d'Ammon Bundy, a été légèrement blessé par balles dans l'affrontement avec les forces de l'ordre.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants