L'amitié avec l'Arabie saoudite est « solide », selon John Kerry

Reuters
Le secrétaire d'État américain John Kerry salue le personnel militaire saoudien alors qu'il s'apprête à quitter Riyad pour se rendre au Laos. (24 janvier 2016) Le secrétaire d'État américain John Kerry salue le personnel militaire saoudien alors qu'il s'apprête à quitter Riyad pour se rendre au Laos. (24 janvier 2016)  Photo :  POOL New / Reuters

Le secrétaire d'État américain John Kerry a déclaré dimanche que la relation qui unit les États-Unis à l'Arabie saoudite est plus forte que jamais et que les alliés allaient travailler ensemble pour mettre un terme aux conflits qui ravagent la Syrie et le Yémen.

L'amitié entre la puissance américaine et l'Arabie saoudite est solide, a insisté M. Kerry.

Il a ajouté que les deux États sont unis dans leur combat pour s'assurer que l'Iran ne développe pas l'arme atomique.

Le chef de la diplomatie américaine a livré ces remarques à des employés de l'ambassade américaine à Riyad, au lendemain d'une rencontre avec des représentants saoudiens et des délégués de d'autres États du Golfe. Cette visite a pour but de rassurer les alliés américains qui sont sceptiques quant à l'accord conclu avec l'Iran sur son programme nucléaire.

L'Arabie saoudite voit l'Iran comme une menace et les deux pays ont pris parti pour des camps opposés dans les conflits armés en Syrie et au Yémen.

L'accord sur le nucléaire iranien a pris effet la semaine dernière lorsque les Nations unies ont annoncé que la république islamique avait répondu à toutes ses obligations. Les sanctions imposées par l'ONU ont du coup été levées.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants