Le Texas autorise le port d'armes visibles

Reuters
Des manifestants en faveur du port d'armes visibles au Michigan. Des manifestants en faveur du port d'armes visibles au Michigan.  Photo :  Dominic Valente

Le port d'armes visibles sera de nouveau autorisé au Texas à partir du 1er janvier, pour la première fois depuis 1871, en vertu d'une loi votée par la majorité républicaine du Parlement de l'État.

Les partisans de cette loi « open carry » assurent qu'elle améliorera la sécurité publique dans cet État de 27 millions d'habitants, l'État le plus peuplé des États-Unis à autoriser le port d'armes visibles.

Les adversaires de cette mesure jugent qu'il est effrayant pour la population de voir des gens armés dans les rues, les bâtiments publics ou les magasins. « Je ne vois pas en quoi introduire des armes à feu dans la vie de tous les jours va améliorer les choses », a déclaré Diego Bernal, un parlementaire démocrate.

En vertu de la nouvelle loi, près de un million de Texans ayant passé des tests obligatoires de sécurité et possédant déjà un permis de port caché d'armes de poing seront autorisés à porter leur arme dans un étui visible de tous.

La loi autorise dans le même temps les particuliers ou les entreprises à interdire cet usage à l'intérieur de leurs établissements ou de leurs locaux.

La chaîne d'épiceries H-E-B, plus gros employeur privé du Texas, a ainsi déclaré qu'elle n'autoriserait que le port d'armes cachées.

Citant des sources proches de la Maison-Blanche, plusieurs organes de presse américains rapportent que Barack Obama va annoncer la semaine prochaine un renforcement du contrôle des antécédents des acquéreurs d'armes.  

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu