Nouvelle accalmie entre Palestiniens et Israéliens

Fin de l'interdiction des vols vers Israël

Reuters
L'agence fédérale américaine de l'aviation civile a levé son ordre de suspension des vols vers Tel-Aviv. L'agence fédérale américaine de l'aviation civile a levé son ordre de suspension des vols vers Tel-Aviv.  Photo :  GI/Eric Thayer

La Federal Aviation Administration (FAA), l'agence fédérale américaine de l'aviation civile, a levé mercredi soir son ordre de suspension de tous les vols de compagnies américaines vers l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv, en Israël. En Europe, l'agence de sécurité aérienne (AESA) est également revenue sur sa recommandation de ne plus desservir ce pays, jeudi.

De son côté, le transporteur Air Canada reprendra sa liaison entre Toronto et Tel-Aviv ce soir.

Aux États-Unis, la FAA avait ordonné mardi la suspension pour 24 heures de tous les vols des compagnies aériennes américaines vers Tel-Aviv, ordre qu'elle avait par la suite prolongé de 24 heures. La décision de la FAA était liée à un incident survenu mardi près de l'aéroport Ben-Gourion, non loin duquel s'est écrasée une roquette palestinienne, alors que les combats continuent de faire rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

La suspension des vols a été saluée comme une « victoire » par le Hamas et a incité le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou à demander au secrétaire d'État John Kerry d'intervenir.

Dans son communiqué, la FAA dit mercredi avoir évalué la situation en matière de sécurité avec le gouvernement américain et minutieusement examiné les mesures prises par Israël pour limiter tout risque potentiel.

Du côté des compagnies européennes, l'allemande Lufthansa avait prévenu dès mercredi que la suspension serait maintenue jeudi. Cette compagnie aérienne a d'ailleurs confirmé aujourd'hui la suspension de ses vols vers Tel-Aviv pour 24 heures. Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande, avait également dès mercredi prolongé à jeudi l'annulation de ses vols vers Tel-Aviv, déjà suspendus depuis mardi soir. Quant à la britannique EasyJet, elle a également annoncé la reprise de ses vols dès jeudi, alors que British Airways ne les avait pas suspendus.

Pour sa part, Air France a annoncé jeudi qu'elle maintenait la suspension de ses vols à destination d'Israël tant que la direction générale de l'aviation civile (DGAC) n'aura pas levé ses consignes.

Israël-Palestiniens, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook