Décès du journaliste David Frost, qui avait interviewé Nixon

Radio-Canada avec Associated Press et Reuters
David Frost (gauche) accompagné de l'ex-président américain Richard Nixon en 1977 David Frost (gauche) accompagné de l'ex-président américain Richard Nixon en 1977  Photo :  AP

Le journaliste vétéran et producteur britannique David Frost, qui est devenu célèbre partout sur la planète pour ses entrevues télévisées avec l'ancien président américain Richard Nixon, est mort samedi soir d'une crise cardiaque, a indiqué sa famille à la BBC. Il était âgé de 74 ans.

M. Frost se trouvait à bord du navire de croisière Queen Elizabeth au moment de sa mort. Il devait y prononcer un discours.

La compagnie de croisières Cunard a indiqué que son navire avait quitté le port anglais de Southampton, samedi, pour une croisière de 10 jours dans la Méditerranée.

Connu à la fois pour sa personnalité affable et pour ses entrevues fermes avec les grands de ce monde, M. Frost a eu une carrière de près d'un demi-siècle dans le monde des nouvelles télévisées et du divertissement. Il est la seule personne à avoir interviewé les six premiers ministres britanniques au pouvoir entre 1964 et 2007, et les sept présidents américains de 1969 à 2008. En plus des dirigeants politiques, il a également rencontré bon nombre de personnalités marquantes, d'Orson Welles à Mohamed Ali, en passant par Clint Eastwood.

Le premier ministre britannique David Cameron a rapidement fait part de ses condoléances, saluant M. Frost comme étant un « homme extraordinaire charmant, audacieux, talentueux, intelligent et chaleureux ».

« Les interviews avec Nixon furent l'un des grands moments de la télévision - mais il y a eu plusieurs autres entrevues brillantes », a rappelé M. Cameron. « Il pouvait être - et il le fut certainement avec moi - à la fois un ami et un intervieweur redoutable. »

La BBC a annoncé avoir reçu une déclaration de la famille du défunt, indiquant qu'elle était dévastée, et qu'elle demandait « le respect de sa vie privée pendant ce moment difficile ». 

M. Frost a fait ses premières armes à l'animation télévisée alors qu'il étudiait encore à l'Université de Cambridge. Il est ensuite passé aux commandes de l'émission satirique de la BBC The Week That Was, au début des années 1960, et, plus tard, à une émission à sketches intitulée The Frost Report, en plus d'une émission qui restera longtemps à l'antenne le dimanche à la BBC, Breakfeast With Frost.

Sa célèbre phrase « Bonjour, bonsoir et bienvenue », sera souvent imitée.

Alors qu'il était populaire en Grande-Bretagne et qu'il commençait à percer aux États-Unis, David Frost n'a atteint le rang de célébrité mondiale qu'en 1977, lorsqu'il a obtenu une série d'entrevues avec Nixon.

Le face-à-face dramatique était un coup de dés pour lui et pour l'ex-président, qui tentait de sauver sa réputation après avoir démissionné de la Maison-Blanche à la suite du scandale du Watergate, trois ans plus tôt.

À l'époque, il s'agissait de l'entrevue journalistique la plus écoutée de l'histoire de la télévision.

L'intervieweur et son invité ont eu quelques échanges pendant la première partie de l'entrevue, mais M. Frost a déclaré plus tard avoir réalisé qu'il n'avait pas obtenu ce qu'il désirait vers la fin de l'entretien.

Nixon a reconnu quelques erreurs, mais M. Frost l'a pressé pour savoir si cela était suffisant. Les Américains, a-t-il dit, voulaient l'entendre dire qu'il admettait ses torts et reconnaissait avoir abusé de ses pouvoirs. « À moins que vous ne le disiez, vous serez hantés pour le restant de vos jours. »

« C'était totalement sorti du script, dira plus tard le journaliste. C'était entièrement improvisé. En fait, j'ai lancé ma planchette pour indiquer que cela n'était pas du tout préparé... Je savais seulement, à ce moment, que Richard Nixon ne serait jamais autant vulnérable dans toute sa vie. Et je savais que je devais obtenir ce que je voulais. »

Après avoir été de nouveau questionné, Nixon a fait amende honorable. « J'ai laissé tomber le peuple américain et je devrai porter ce fardeau pour le reste de ma vie », a-t-il dit.

Cet affrontement a donné naissance à une pièce de théâtre. Et, en 2008, une nouvelle génération a été initiée aux travaux de M. Frost avec le film Frost/Nixon, mis en nomination aux Oscar, film qui mettait en vedette Michael Sheen dans le rôle de David Frost, et Frank Langella dans les traits de Nixon.

M. Frost est né le 7 avril 1939. En plus d'animer à la télévision, il a fondé sa propre entreprise, qui a donné naissance à plusieurs autres émissions populaires en Grande-Bretagne.

Breakfeast with Frost est restée en ondes pendant 12 ans à la BBC, jusqu'en 2005, et le jeu télévisé Through the Keyhole a été diffusé de 1987 à 2008. Le journaliste avait également travaillé avec Al-Jazira International ces dernières années.

The Associated Press

La Presse Canadienne

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook