Le parcours de la Dame de fer

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Biographie de Margaret Thatcher, 1925-2013

L'ex-première ministre de la Grande-Bretagne, Margaret Thatcher, est décédée lundi à l'âge de 87 ans.

Celle qu'on surnommait la Dame de fer a succombé à un accident vasculaire cérébral, selon un porte-parole de la famille. Margaret Thatcher était atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années. Ses obsèques auront lieu le mercredi 17 avril prochain.

« C'est avec une grande tristesse que Mark et Carol Thatcher ont annoncé que leur mère, la baronne Thatcher, est morte paisiblement à la suite d'un accident vasculaire cérébral [lundi] matin », a déclaré le porte-parole de la famille, Lord Tim Bell.

Première femme à gouverner le Royaume-Uni

Margaret Thatcher a été la première et la seule femme à diriger le gouvernement du Royaume-Uni. Elle a accédé au pouvoir le 3 mai 1979 à la tête du Parti conservateur et a gouverné le pays pendant une douzaine d'années.

En ce qui a trait aux obsèques de Mme Thatcher, une cérémonie officielle sera tenue, mais pas de funérailles nationales, selon Londres.

Le décès de Margaret Thatcher a suscité de nombreuses réactions, à commencer par la reine Élisabeth II, qui a présenté lundi matin ses condoléances aux proches de Mme Thatcher et a exprimé sa tristesse pour la perte de la baronne Thatcher.

L'actuel premier ministre britannique, David Cameron, a quant à lui écourté une visite diplomatique en France pour rentrer en Grande-Bretagne après l'annonce du décès de Mme Thatcher.

Dans un communiqué publié lundi matin, le premier ministre canadien Stephen Harper a rendu hommage à Mme Thatcher en évoquant la perte « d'une géante parmi les dirigeants mondiaux ».

« Je me souviens avec fierté de sa description éloquente des fondements philosophiques qui sont les nôtres, et qui, pour toujours, je l'espère, uniront les populations britanniques et canadiennes », a écrit Stephen Harper.

Née en 1925, Margaret Thatcher a entamé sa carrière politique au début des années 1960. Après avoir occupé différents postes, elle est nommée ministre de l'Éducation dans le gouvernement d'Edward Heath.

Elle lui succédera à la tête du Parti conservateur en 1975. La victoire de son parti aux élections de 1979 fait d'elle la première femme chef de gouvernement de l'histoire du Royaume-Uni.

Sa façon de gouverner et son intransigeance caractéristique lui valurent le surnom de « Dame de fer », notamment dans les pays du Bloc de l'est qui furent les premiers à l'affubler de ce surnom.

De Milton Friedman à la guerre des Malouines

Lors de son passage à la tête du gouvernement britannique, Margaret Thatcher a entrepris un redressement économique en profondeur du pays. Inspiré par la doctrine ultralibérale de Milton Friedman, son gouvernement réduit les impôts, mais double du même coup la taxe de vente (TVA).

Ronald Reagan et Margaret Thatcher en juin 1984 à Londres. Ronald Reagan et Margaret Thatcher en juin 1984 à Londres.  Photo :  PC/Anonymous

L'État privatise aussi des secteurs entiers de l'industrie britannique, tout en réduisant considérablement les dépenses publiques. Des mesures qui ont provoqué la colère d'une partie importante de la population et mis à mal le financement de plusieurs services publics.

Le succès de la guerre de reconquête des îles Malouines, envahies par les Argentins en 1982, lui a en contrepartie valu une vague de popularité en Grande-Bretagne qui lui a permis de remporter de nouvelles élections en 1983.

Le règne de Margaret Thatcher a aussi été marqué par des troubles importants en Irlande du Nord, où elle ne cédera pas aux actions terroristes et aux pressions politiques de l'armée républicaine irlandaise (IRA) aux prises avec les unionistes des provinces d'Irlande du Nord, fidèles à la Couronne britannique.

En 1981, le gouvernement Thatcher demeurera inflexible à la suite d'une grève de la faim entreprise par des détenus de l'IRA, qui réclamaient le statut de prisonniers politiques. Une dizaine d'entre eux mourront sans que Londres n'intervienne.

La dame de fer échappe d'ailleurs en 1984 à un attentat à la bombe de l'IRA au Grand Hôtel de Brighton, au congrès annuel du Parti conservateur.

Margaret Thatcher a démissionné de son poste de première ministre en novembre 1990 pour être remplacée dans ses fonctions par John Major.

Anoblie par la Reine, elle a ensuite siégé à la Chambre des lords avant de se retirer de la vie publique en 2002, à la suite d'une série d'attaques cérébrales.

Quelques citations célèbres de la « Dame de Fer » :

  • « Tout ce que nous faisons est de demander que l'on nous rende notre argent. » - Margaret Thatcher réclame un rabais sur la contribution du Royaume-Uni au budget de l'Union européenne, en novembre 1979.


  • « Vous changez le cap si vous le voulez. La dame n'est pas du genre à faire marche arrière. » - Margaret Thatcher s'adresse à la conférence annuelle du parti conservateur, en octobre 1980.


  • « Nous avons cessé d'être une nation sur la défensive [...] Nous nous réjouissons que la Grande-Bretagne ait rallumé cet esprit qui la consumait depuis des générations et qui aujourd'hui a recommencé à brûler aussi fort qu'avant. » - Margaret Thatcher toujours au sujet de la victoire des Malouines.


  • « Et maintenant, c'est : « business as usual ». » - Margaret Thatcher refuse de se laisser impressionner par l'attentat de l'IRA contre son hôtel à Brighton, en octobre 1984.


  • « J'aime bien M. Gorbatchev. C'est un homme avec qui on peut travailler. » - Margaret Thatcher sur la BBC après sa rencontre avec le secrétaire général du PC de l'Union soviétique, en décembre 1984, cinq ans avant la fin de la guerre froide.


  • « Dans le monde d'aujourd'hui, ce n'est pas une mauvaise chose pour un politicien d'avoir une culture générale scientifique. » - L'ancienne étudiante d'Oxford met en garde en septembre 1988 contre le danger du réchauffement climatique.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook