Des fragments de météorite retrouvés dans l'Oural

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse Canadienne
Un des fragments de la météorite retrouvés par les chercheurs. Un des fragments de la météorite retrouvés par les chercheurs.  Photo :  AFP/ALEXANDER KHLOPOTOV

Des scientifiques russes affirment avoir retrouvé une cinquantaine de fragments de la météorite qui a explosé vendredi dernier au-dessus de l'Oural, faisant près de 1500 blessés.

La majorité des fragments de la météorite ont été retrouvés sur la surface gelée du lac Tchebarkoul par une équipe de chercheurs d'une université de la région.

« Nous confirmons que les particules d'une substance trouvée par notre expédition près du lac Tchebarkoul ont la composition d'une météorite », a expliqué le responsable de l'expédition, Viktor Grokhovski, à l'agence Ria Novosti.

Selon le scientifique, les fragments font moins d'un centimètre et contiennent environ 10 % de fer. Cette météorite ferait selon lui partie de la classe des « chondrites », un type de météorites pierreuses.

Des résidents du secteur ont rapporté vendredi avoir vu une météorite s'écraser dans le lacTchebarkoul. Un trou de six mètres a été découvert peu après dans la glace du lac.

Les chercheurs croient qu'une météorite de 50 à 60 centimètres de diamètre pourrait se trouver sous l'eau à cet endroit.

Le trou percé dans la glace d'un lac de l'Oural par un des débris de la météorite. L'objet a percé près d'une vingtaine de centimètres de glace. Le trou percé dans la glace d'un lac de l'Oural par un des débris de la météorite. L'objet a percé près d'une vingtaine de centimètres de glace.

Des plongeurs du ministère des Situations d'urgence ont tenté samedi, par une température de -20 °C, de retrouver la météorite au fond du lac, mais en vain. Plusieurs doutent qu'on puisse un jour retrouver le corps céleste étant donnée l'épaisse couche de vase qui recouvre le fond du lac.

Vendredi matin, l'explosion d'une météorite à une quarantaine de kilomètres d'altitude au-dessus de la cité industrielle de Tcheliabinsk a blessé 1500 personnes et endommagé plusieurs milliers de bâtiments. La puissante onde de choc générée par l'explosion de la météorite a pulvérisé des milliers de fenêtres et même abattu les murs de certains immeubles.

Le remplacement de ces milliers de fenêtres doit également se faire rapidement étant donné le froid intense qui sévit dans cette partie de la Russie en cette période de l'année.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook