Accusé de meurtre, Pistorius clame son innocence

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Entrevue avec Patricia Huon, journaliste basée en Afrique du Sud

L'athlète olympique handicapé sud-africain Oscar Pistorius, symbole de la persévérance sportive, a été formellement accusé de meurtre, vendredi. L'accusation pourrait toutefois se transformer en un chef de meurtre prémédité. Le coureur restera détenu en attendant la suite des procédures.

M. Pistorius a fondu en larmes lors de la lecture de l'acte d'accusation. Il est accusé du meurtre par balle de sa petite amie, la mannequin sud-africaine Reeva Steenkamp, survenu à son domicile, jeudi matin.

L'audience a été suspendue rapidement et reportée aux 19 et 20 février prochains. La défense souhaitait obtenir plus de temps pour préparer l'audience sur le cautionnement. Jusque-là, Oscar Pistorius restera détenu dans un poste de police.

Dans un communiqué émis vendredi par son agent et sa famille, Pistorius réfute « dans les termes les plus vifs » l'accusation de meurtre qui pèse contre lui. « Oscar Pistorius a comparu en justice ici à Pretoria ce matin [vendredi] [et a été] formellement inculpé du meurtre de Reeva Steenkamp, relate le communiqué. Ce prétendu meurtre est contesté dans les termes les plus vifs. »

Les procureurs ont par ailleurs annoncé qu'ils plaideraient la préméditation et demanderaient qu'une accusation de meurtre prémédité soit plutôt déposée.

Selon des médias locaux, Oscars Pistorius aurait tiré à quatre reprises à travers la porte de la salle de bain. Les policiers ont terminé leur enquête sur le terrain en fin de journée jeudi. Les autorités ont annoncé que le corps de la jeune femme serait rendu à sa famille dans quelques jours, une fois l'autopsie complétée.

Alors que les médias avaient d'abord suggéré que le meurtre pouvait être un accident, le sportif ayant pris sa petite amie pour un voleur alors qu'elle entrait chez lui au petit matin pour lui faire une surprise à l'occasion de la Saint-Valentin, les policiers ont écarté cette hypothèse, semblant s'appuyer sur des incidents antérieurs.

Il semble que les policiers avaient déjà été appelés au domicile d'Oscar Pistorius pour des disputes familiales. Des voisins auraient aussi entendu des bruits provenant de la résidence, peu avant les coups de feu.

Le côté sombre du champion

Oscar Pistorius et sa compagne Reeva Steenkamp

Vendredi, les quotidiens sud-africains parlaient en long et en large de l'affaire. Plusieurs ont souligné la personnalité trouble d'Oscar Pistorius, déboulonnant le mythe du sportif modèle admiré de tous.

Il semble que le jeune homme de 26 ans était un amateur d'armes à feu et qu'il en possédait plusieurs. Certains racontent aussi qu'il avait un tempérament « paranoïaque » et « caractériel ».

L'athlète est le premier double amputé à avoir participé à la fois aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques, l'été dernier, à Londres. Il a été amputé des deux jambes sous les genoux alors qu'il était enfant et a depuis multiplié les performances sur la scène sportive mondiale.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook