Carnaval haïtien : des musiciens affirment avoir été écartés

Une scène croquée lors du carnaval de Port-au-Prince, en Haïti, en 2012 Une scène croquée lors du carnaval de Port-au-Prince, en Haïti, en 2012  Photo :  Dieu Nalio Chery

Au moins trois groupes musicaux haïtiens estiment avoir été écartés de la programmation du Carnaval, parce que les autorités considèrent leur musique trop critique à l'égard du gouvernement.

Les musiciens affirment avoir été retirés de la programmation ou avoir eu l'impression qu'ils n'étaient pas les bienvenus aux festivités entourant le Carnaval d'Haïti, qui commence dimanche.

L'actuel président et ancien musicien Michel Martelly avait l'habitude de se moquer des gouvernements haïtiens lors du Carnaval avant qu'il ne fasse le saut en politique.

M. Martelly a déclaré dans un entretien à la radio, samedi, que l'un des groupes, Brothers Posse, ne répondait pas aux critères de sélection du Carnaval. Il a indiqué que le groupe n'était pas en mesure de créer des « ambiances ».

Il a également dit que le Carnaval n'était pas le bon endroit pour manifester.

Une chanson du groupe Brothers Posse critique M. Martelly pour ses promesses non tenues.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook