Un juge bannit YouTube en Égypte pour un mois

Le film L'innocence des musulmans suscite la colère de populations musulmanes depuis le début de la semaine Le film L'innocence des musulmans

Un tribunal du Caire a ordonné que le site YouTube soit interdit pendant 30 jours en Égypte pour avoir diffusé un film islamophobe ayant causé de violentes manifestations à travers le monde l'automne dernier.

Le juge Hassouna Tawfik a décrété samedi que le gouvernement égyptien devait bloquer l'accès au site web parce que ce dernier avait permis la diffusion d'un film amateur produit par un Égyptien vivant aux États-Unis. La production avait provoqué un tollé en raison du portrait peu flatteur qu'elle faisait de l'islam et du prophète Mahomet.

L'avocat Mohammed Hamid Salim, qui a intenté la poursuite l'an dernier, soutient que le film représente une menace pour la sécurité en Égypte.

La décision du magistrat Tawfik peut être portée en appel. Par le passé, les jugements ordonnant l'interdiction de sites web jugés offensants par les Égyptiens n'ont jamais été appliqués.

Le film avait donné lieu à des protestations dans une vingtaine de pays, dont l'Égypte.

Google n'avait pas voulu retirer la vidéo l'année dernière, mais avait cependant limité son accès en Égypte, en Libye et en Indonésie, en raison des lois en vigueur dans ces pays.

Au plus fort des manifestations en septembre, l'accès à YouTube a été bloqué dans plusieurs pays, dont l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan.

Le roi Abdullah d'Arabie saoudite avait quant à lui donné l'ordre de bloquer tous les sites qui permettaient un accès au film anti-islam dans le pays conservateur.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook