Boeing Dreamliner: la certification des batteries examinée

Radio-Canada avec Reuters
Un Boeing Dreamliner à Farnborough Un Boeing Dreamliner (archives)  Photo :  AFP/BEN STANSALL

Le Boeing 787 Dreamliner pourrait rester cloué au sol pendant encore un moment.

Le bureau national de sécurité des transports américain poursuit son enquête sur ce modèle d'avion après une série d'incidents survenus durant les dernières semaines. L'administration de l'aviation civile américaine (FAA) a accepté que le transporteur reprenne ses vols d'essai afin d'obtenir plus d'informations sur les batteries au lithium, qui sont soupçonnées d'être à l'origine des incidents.

Le Bureau national de sécurité des transports a également annoncé qu'elle allait revoir les circonstances de la certification de l'appareil, en 2007. Les tests effectués à ce moment avaient établi que le risque de dégagement de fumée d'une batterie du 787 était d'une fois sur 10 millions d'heures de vol.

En janvier, deux incidents impliquant les batteries ont été répertoriés parmi les 50 avions en circulation qui cumulent moins de 100 000 heures de vol, selon le bureau.

La cinquantaine d'appareils Boeing 787 n'est plus utilisée depuis le 16 janvier, ce qui entraîne des pertes de plusieurs millions de dollars pour les compagnies aériennes, notamment au Japon.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook