Importante chasse à l'homme contre un policier américain

Le chef de police de Los Angeles Charlie Beck se tient à côté de photographies du suspect, Christopher Dorner, qui est toujours au large Le chef de police de Los Angeles Charlie Beck se tient à côté de photographies du suspect, Christopher Dorner, qui est toujours au large  Photo :  AFP/ROBYN BECK

Des milliers de policiers du sud de la Californie et des États voisins se sont lancés dans une importante chasse à l'homme, jeudi, pour retrouver un ancien policier de Los Angeles soupçonné du meurtre de trois personnes. L'ancien agent Christopher Dorner a publié sur Internet un manifeste dans lequel il énonce son intention d'attaquer ses anciens collègues, qui lui ont fait une mauvaise réputation, en plus de nommer plusieurs cibles potentielles.

Les autorités ont diffusé un « avertissement de sécurité policière » à travers les États-Unis. Des agents ont été déployés pour protéger les personnes nommées dans la déclaration de l'ancien policier congédié, Christopher Dorner, qui a également reçu un entraînement militaire en tant que réserviste de la marine. Parmi les personnes mentionnées dans le manifeste figurent des membres de la police de Los Angeles (LAPD).

« Je déclencherai une guerre non conventionnelle et asymétrique contre les agents du LAPD en uniforme, qu'ils soient en service ou non », affirme la déclaration. « Malheureusement, je ne serai pas vivant pour voir mon nom blanchi. Tout cela concerne mon nom. Un homme n'est rien sans son nom. »

Christopher Dorner dispose de plusieurs armes à feu, dont un fusil d'assaut, selon le chef de police Charlie Beck, qui l'a appelé à se rendre.

La traque s'est étendue de la Californie jusqu'au Nevada, au Colorado et même au Mexique, a déclaré un responsable du U.S. Marshals Service sous le couvert de l'anonymat.

Crimes allégués

La traque de Christopher Dorner, qui a été congédié de la police de Los Angeles en 2008 pour avoir fait de fausses déclarations, a commencé après qu'on l'ait relié à deux meurtres survenus dimanche dernier. L'une des victimes était la fille d'un ancien capitaine de police qui l'avait représenté durant une audience disciplinaire. Il aurait également abattu l'ami de cette dernière.

Les autorités soupçonnent également l'homme d'avoir ouvert le feu tôt jeudi contre des policiers dans des villes à l'est de Los Angeles, tuant un agent et en blessant un autre. Dans une autre agression, il aurait tiré en direction d'un autre policier. Le projectile d'arme à feu aurait effleuré la tête du policier qui s'en est tiré avec des blessures mineures.

Le chef de la police de Los Angeles a détaillé les crimes allégués de Christopher Dorner lors d'une conférence de presse inhabituelle dans un sous-sol du quartier général de la police, où des mesures de sécurité renforcées étaient en vigueur.

La police de Los Angeles, qui compte près de 10 000 membres, a déployé plusieurs agents pour protéger les cibles potentielles. Le département a également retiré de la circulation ses policiers à moto, craignant qu'ils soient des cibles faciles.

Selon les autorités, le suspect pourrait se déplacer à bord d'une camionnette Nissan Titan 2005 de couleur foncée.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook