Un Estonien plaide coupable à des accusations de fraudes sur Internet

Radio-Canada avec Associated Press
Souris et clavier d'ordinateur Souris et clavier d'ordinateur

Un Estonien, interpellé par la justice américaine en 2011, a plaidé coupable à des accusations de fraudes visant des sites Internet comme iTunes, Netflix et le Wall Street Journal.

Valeri Aleksejev, 32 ans, est le premier de six Estoniens et un Russe arrêtés par le FBI pour avoir mené une vaste opération de fraudes qui a contaminé au moins 4 millions d'ordinateurs dans plus de 100 pays, dont 500 000 aux États-Unis.

La justice a démontré que les malfrats infiltraient les ordinateurs et détournaient les recherches des usagers vers leurs sites.

Les pirates s'employaient aussi à remplacer de vraies publicités sur des sites comme The Wall Street Journal et Amazon.com, leur permettant ainsi de soutirer de l'argent aux victimes.

Ces opérations leur ont permi de récolter 14 millions de dollars.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook