Armes à feu : une démocrate présente un projet de loi

Un vendeur d'armes au Texas Un vendeur d'armes au Texas  Photo :  PC/Andrew D. Brosig

Les représentants du Parti démocrate au Congrès ont dévoilé jeudi un projet de loi visant à interdire les armes d'assaut et les chargeurs à haute capacité comme ceux utilisés lors du massacre dans une école primaire de Newtown, au Connecticut, le mois dernier, mais ont reconnu qu'ils faisaient face à une lutte ardue.

Le groupe, mené par la sénatrice Dianne Feinstein, a demandé à la population d'appuyer ses efforts, car il s'agira de la seule façon de réussir, dit-il, face à une opposition composée de la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu, et ses partisans au Congrès.

« C'est vraiment une route ascendante. Si quelqu'un me demandait aujourd'hui :« Pouvez-vous gagner? », la réponse serait : Nous ne savons pas, c'est si difficile! », a déclaré Mme Feinstein lors d'une conférence de presse à laquelle des chefs de police, des maires et des victimes d'actes criminels assistaient, en soutien.

« Il y a un grand espoir là-bas. Et c'est vous, parce que vous êtes plus forts que le lobby des armes à feu. Vous êtes plus forts que les fabricants d'armes. Mais seulement si vous vous tenez debout. » — La sénatrice démocrate Diane Feinstein

Le projet de loi de la sénatrice de l'État de la Californie survient une semaine après que le président Barack Obama eut annoncé une série de mesures liées au contrôle des armes à feu comprenant une interdiction sur les armes d'assaut et les chargeurs à haute capacité. Par ailleurs, ce projet de loi marque le lancement d'un débat tendu au Congrès, sans conclusion évidente. M. Obama compte également poser d'autres gestes qui ne nécessiteront pas l'approbation du Congrès.

Doutes

En plus de devoir affronter la NRA, Mme Feinstein et ses partisans devront négocier avec une Chambre des représentants à majorité républicaine, où ses leaders ont manifesté très peu d'intérêt sur la question des mesures pour restreindre les armes à feu.

Le leader de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, dit douter des chances que l'interdiction des armes d'assaut soit entérinée par le Congrès. Certains groupes de revendications concentrent plutôt leurs actions vers une vérification plus approfondie des références, une mesure plus réalisable sur le plan politique.

La législation de Mme Feinstein a été écrite pour régir les fusils, les pistolets et les armes de poing avec des caractéristiques militaires, comme une poignée-pistolet ou un lance-grenades. La mesure législative interdit également 157 armes à feu spécifiques, mais exclut 2258 carabines de chasse et fusils de chasse. Elle interdit aussi les chargeurs contenant plus de 10 projectiles.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook