Protestation par l'allaitement au Costa Rica

Des femmes allaitent leur enfant dans un centre commercial du Costa Rica Des femmes allaitent leur enfant dans un centre commercial du Costa Rica  Photo :  Enrigue Martinez

Au moins 50 mères se sont assises dans une zone de restauration d'un centre commercial du Costa Rica et ont allaité leurs enfants pendant près de deux heures, samedi, protestant contre ce même centre commercial qui avait forcé une femme à cesser d'allaiter sa fille, une semaine auparavant.

Ce geste posé par le Lincoln Square a déclenché une forte colère sur les médias sociaux nationaux, et a même poussé la présidente à effectuer une déclaration -- une réaction qui a semblé choquer l'administration du centre commercial, qui s'est rapidement excusé, en plus d'annoncer que l'allaitement serait permis partout à l'intérieur de ses installations.

Malgré ce recul, certaines femmes ont décidé d'aller de l'avant avec ce « mamanthon », afin de démontrer leur solidarité envers Patricia Barrantes, qui a quitté le centre commercial, la semaine précédente, plutôt que d'obéir à un garde de sécurité lui ordonnant de cesser d'allaiter sa fille Mariel et de se rendre dans une salle spéciale prévue à cet effet.

Des groupes de défense des droits des femmes et des enfants affirment que l'incident a établi un mauvais précédent dans une région où ils tentent d'encourager davantage l'allaitement, au lieu de l'usage largement répandu de la formule pour bébé, afin d'améliorer la santé infantile.

Les gouvernements du Costa Rica et d'autres pays d'Amérique centrale tentent d'encourager l'allaitement avec des lois qui imposent des temps de repos pour les jeunes mères, pendant la journée de travail, pour allaiter leurs enfants ou tirer du lait. Les groupes de défense des droits estiment toutefois que les statistiques sur l'allaitement sont encore trop faibles.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook