Le pasteur choisi pour l'investiture d'Obama écarté

Le pasteur Louie Giglio, qui devait livrer la bénédiction lors de l'investiture de Barack Obama Le pasteur Louie Giglio, qui devait livrer la bénédiction lors de l'investiture de Barack Obama  Photo :  lee Steffen

Le pasteur évangélique choisi pour prononcer la bénédiction à l'investiture du président Barack Obama s'est retiré de la cérémonie jeudi, quand ses commentaires passés sur les homosexuels ont commencé à émerger.

Le révérend Louie Giglio, de la Passion City Church d'Atlanta, a déclaré dans un communiqué qu'il avait décidé de se retirer parce qu'il était probable que la prière qu'il offrirait « soit éclipsée par ceux qui veulent faire de leur programme le point central de l'investiture ».

Une porte-parole du Comité d'investiture présidentielle, Addie Whisenant, a indiqué que le comité avait choisi le révérend Giglio pour son engagement dans la lutte contre le trafic des personnes.

« Nous n'étions pas au courant des commentaires passés du pasteur Giglio au moment de sa sélection et ils ne reflètent pas notre désir de célébrer la force et la diversité de notre pays dans cette investiture », a dit Mme Whisenant dans un communiqué.

Le site libéral ThinkProgress a mis en ligne mercredi un enregistrement audio du sermon du pasteur, qui a été prononcé il y a 15 ou 20 ans.

Le révérend Giglio, citant la Bible, y affirme que les relations entre personnes de même sexe sont un péché et une abomination. Il met en garde ses fidèles contre ce qu'il appelle un « programme agressif » visant à faire accepter à la société « le style de vie homosexuel ».

Il recommande aux fidèles de lire les écrits d'un partisan d'une soi-disant thérapie pour convertir les gais et les lesbiennes en hétérosexuels.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook