Près de la moitié de la nourriture mondiale gaspillée, dit un rapport

Aliments jetés à la poubelle

Un rapport d'un institut britannique soutient qu'entre 30 % et 50 % de la nourriture produite chaque année dans le monde est perdue. Selon l'Institution of Mechanical Engineers (IME), entre 1,2 et 2 milliards de tonnes de nourriture se retrouvent annuellement dans les poubelles.

À l'épicerie, le gaspillage est causé par des dates de péremption excessivement strictes, par des promotions encourageant les consommateurs à acheter plus de produits que ce dont ils ont besoin et par l'exigence d'offrir des produits, notamment des fruits et des légumes, d'aspect parfait.

En outre, dans les pays développés, les consommateurs jettent près de la moitié de ce qu'ils achètent comme nourriture à la poubelle.

« La quantité de nourriture gaspillée et perdue dans le monde est stupéfiante. Cette nourriture pourrait être utilisée pour alimenter la population mondiale grandissante, ainsi que ceux qui souffrent de la faim actuellement. » — Dr Tim Fox, responsable de l'Énergie et de l'Environnement à l'IME

« C'est également un gaspillage des ressources en terre, en eau et en énergie qui ont été utilisées pour la production, le traitement et la distribution de cette nourriture », ajoute M. Fox.

Appel à l'action

Dans les pays pauvres, le problème est plutôt dû à de mauvaises pratiques techniques et agricoles, à des déficiences en matière de transport et d'infrastructure d'entreposage.

L'Institut estime que 550 milliards de mètres cubes d'eau sont utilisés chaque année pour des cultures qui ne se rendront jamais dans l'assiette des consommateurs.

L'IME rappelle qu'il pourrait y avoir 3 milliards de personnes de plus sur Terre d'ici la fin du siècle et insiste sur l'importance d'une concertation mondiale pour améliorer la situation.

« Les gouvernements, les agences de développement et les organisations comme l'ONU doivent travailler ensemble pour changer l'attitude de la population en ce qui concerne le gaspillage tout en encourageant les fermiers, les producteurs, les supermarchés et les consommateurs à moins gaspiller. » — Extrait du rapport
Un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), rendu public en mai 2011, estimait les pertes de produits alimentaires à environ un tiers de la production d'aliments destinés à la consommation humaine.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.