Contrôle des armes à feu : Biden remettra ses recommandations mardi

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Le vice-président Joe Biden et le président Barack Obama Le vice-président Joe Biden et le président Barack Obama  Photo :  Charles Dharapak

Le vice-président des États-Unis, Joe Biden, a affirmé jeudi qu'il remettra ses recommandations au président Barack Obama d'ici mardi en vue de légiférer sur le contrôle des armes à feu.

« Je me suis engagé à lui remettre mes propositions d'ici mardi », a déclaré M. Biden.

M. Biden estime que son groupe de réflexion, mandaté par le président, était parvenu à un ensemble de recommandations. Une enquête sur les antécédents des personnes désireuses de se procurer une arme à feu et une interdiction des chargeurs à grande capacité seront deux des mesures vraisemblablement retenues, selon M. Biden.

Le vice-président mène des consultations auprès des intervenants du milieu des armes à feu. Le président Obama l'a mandaté pour former un groupe de réflexion qui doit lui soumettre des suggestions concrètes de politiques pour diminuer la violence faite avec des armes à feu dans la foulée de la tuerie de l'école primaire de Newtown au Connecticut. M. Biden a rencontré des victimes et des avocats militants pour un plus grand contrôle des armes, mercredi, et il rencontre les dirigeants de la National Rifle Association, une association qui milite pour le droit de posséder des armes. Les dirigeants de cette association avaient notamment déclaré qu'il fallait un garde armé dans chaque école primaire des États-Unis à la suite de la tuerie de l'École Sandy Hook au Connecticut.

M. Biden doit également rencontrer des représentants de commerçants comme Walmart, de l'industrie du divertissement et de groupes de chasseurs.

M. Biden a prévenu mercredi que le président Barack Obama pourrait procéder par décret dans ce dossier. Il pourrait ainsi se passer de l'assentiment du Congrès.

La tuerie de Newtown, au Connecticut, qui a coûté la vie à 20 enfants de 6 à 7 ans et de 6 adultes, a relancé la polémique autour du droit de posséder des armes à feu aux États-Unis. Toutefois, la stupeur engendrée par la tuerie s'estompe, et les défenseurs du droit de posséder des armes ont repris le combat contre une éventuelle législation le limitant. Le vice-président Biden a d'ailleurs souligné que la fenêtre pour présenter un projet de loi était restreinte.

De son côté, le président Obama veut ramener une interdiction des armes d'assaut de type militaire. Il espère présenter la prochaine étape de l'action de son administration dans sa lutte contre la violence des armes à feu peu de temps après son assermentation pour son deuxième mandat. Celle-ci est prévue pour le 21 janvier prochain.



Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook