Le président mexicain promulgue une loi pour aider les victimes d'actes criminels

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
Enrique Pena Nieto, président du Mexique Enrique Pena Nieto, président du Mexique  Photo :  Eduardo Verdugo

Le président du Mexique, Enrique Pena Nieto, a promulgué une loi obligeant les autorités locales et fédérales à aider les victimes d'actes criminels.

Elle stipule que les victimes de la violence criminelle ainsi que leurs proches ont droit à une aide financière et à des services sociaux dont les fonds proviendront du budget de la chambre basse du Parlement.

« Avec cette loi, le Mexique franchit un pas important vers la société de droit que nous voulons construire. » — Enrique Pena Nieto, président du Mexique

La loi prévoit la création d'une commission de soutien aux victimes à laquelle participeront des représentants de celles-ci et des organisations de la société civile, d'un organe de conseil juridique, d'un registre national des victimes et d'un fonds d'aide et d'assistance chargé de gérer les ressources qui pourront leur être attribuées.

Votée par le Parlement en 2012, cette loi avait été bloquée par un recours devant la Cour suprême de l'ex-président, Felipe Calderon.

La ratification de la loi, dont l'entrée en vigueur est prévue dans 30 jours, était l'une des nombreuses exigences des organisations civiles qui réclament que le gouvernement en fasse plus pour aider les milliers de victimes des violences liées au trafic de drogue.

Le Mouvement pour la paix, créé en 2011 par le poète Javier Sicilia après l'assassinat de son fils par le crime organisé, en avait fait son cheval de bataille.

Le Mexique est ravagé par une véritable guerre des cartels de la drogue. Selon le ministère de la Justice, quelque 70 000 personnes ont été tuées durant le mandat de Felipe Calderon, et quelque 21 000 autres sont portées disparues.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook