Sandy : Barack Obama signe une première loi pour venir en aide aux victimes

Le président Barack Obama réconforte Dana Vanzant, une victime de la tempête Sandy, lors de sa visite à Brigantine, au New Jersey, le 31 octobre 2012. Le président Barack Obama réconforte Dana Vanzant, une victime de la tempête Sandy, lors de sa visite à Brigantine, au New Jersey, le 31 octobre 2012.  Photo :  AFP/JEWEL SAMAD

Le président des États-Unis Barack Obama a ratifié le projet de loi de 9,7 milliards de dollars US destiné à fournir des prestations d'assurance pour les victimes de la mégatempête Sandy, qui a frappé les États du nord-est du pays en octobre.

Cette loi augmente la capacité d'emprunt de l'Agence fédérale de gestion des urgences, la FEMA. Celle-ci avait averti qu'elle risquait de manquer d'argent sans financement supplémentaire provenant du Congrès.

La Maison-Blanche a indiqué que plus de 100 000 paiements pour des réclamations à la suite des inondations provoquées par Sandy seraient reportées sans les fonds supplémentaires.

La Chambre des représentants doit encore voter sur un projet de loi pour offrir une aide encore plus substantielle. Les leaders républicains n'ont pas voulu se prononcer sur le projet de loi avant que la dernière session du Congrès prenne fin.

Le président de la Chambre, John Boehner, a promis un vote le 15 janvier sur un projet de loi d'aide évalué à 51 milliards de dollars US, et les leaders du Sénat ont promis de voter la semaine suivante.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook