Plusieurs foires d'armes annulées après la tuerie de Newtown

Des fusils AR-15 dans un magasin du Colorado Des fusils AR-15 dans un magasin du Colorado  Photo :  PC/Alex Brandon

Plusieurs foires d'armes ont été annulées au Connecticut où la tuerie de Newtown a récemment eu lieu. C'est le cas à Danbury, à environ 16 kilomètres à l'ouest de Newtown ainsi que dans trois villes de la vallée de l'Hudson dans l'État de New York.

Les défenseurs du droit de posséder des armes à feu aux États-Unis n'ont pas changé d'avis, mais la tuerie du 14 décembre a fait en sorte que plusieurs organisateurs ont réduit l'ampleur de certaines foires ou les ont carrément annulées.

Certains des fusils les plus populaires ne seront pas en montre à la foire de Saratoga Springs, dans l'État de New York, le week-end prochain. Les organisateurs n'exposeront ni ne vendront d'armes semi-automatiques de style militaire AR-15 et leurs chargeurs de grande capacité.

Le commissaire à la sécurité publique de cette ville, Chris Mathiesen, a expliqué que la plupart des résidants de Saratoga Springs ne voulaient pas de ces armes dans la ville. Mercredi, le conseil municipal avait demandé aux organisateurs de ne pas montrer des armes comme celles utilisées dans la tragédie de Newtown.

L'organisateur, David Petronis, a dit comprendre la réaction des résidents. Il a souligné que ceux qui achètent des armes lors des foires, dans l'État de New York, doivent se soumettre à une vérification de leurs antécédents judiciaires.

Thom Lauzon, maire de la ville de Barre, au Vermont, a quant à lui déclaré qu'il veut bannir les armes de type militaire de la foire annuelle qui doit avoir lieu en février.

Le tueur qui a abattu 20 enfants et six adultes à l'école primaire Sandy Hook de Newtown, au Connecticut, avait utilisé un fusil AR-15.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook