Une entreprise de Colombie conçoit des vêtements blindés pour enfants 

Radio-Canada avec Associated Press
Une employée de l'usine de Miguel Caballero, près de Bogota, en Colombie, fabrique un sac à dos blindé Une employée de l'usine de Miguel Caballero, près de Bogota, en Colombie, fabrique un sac à dos blindé  Photo :  PC/William Fernando Martinez

Une entreprise colombienne qui conçoit des gilets pare-balles se lance dans la confection de vêtements blindés pour enfants.

Le propriétaire de l'entreprise, Miguel Caballero, n'aurait jamais pensé confectionner des vêtements pour enfants, mais il a reçu des demandes après la fusillade qui a eu lieu à l'école primaire Sandy Hook au Connecticut, le mois dernier.

Les produits incluent des vestes pare-balles pour enfants, des camisoles et des sacs à dos blindés qui peuvent servir de bouclier.

La marchandise est conçue pour les enfants âgés entre huit et 16 ans et coûte entre 150 et 600 $, tout dépendant de la complexité de la confection. Chaque pièce pèse entre un et deux kilos. Tous les produits sont confectionnés pour plaire au marché américain.

M. Caballero a effectué un test sur un sac à dos jumelé à une veste pare-balles en tirant avec un pistolet 9 mm pour prouver que ses produits étaient efficaces.

Il a d'ailleurs confirmé que des combos comprenant le sac à dos et la veste pare-balles ont déjà été commandés par un distributeur américain qu'il aime mieux ne pas identifier.

Environ 250 personnes travaillent à la compagnie de M. Caballero qui conçoit des vestes pare-balles pour adultes depuis plus de 20 ans. La Colombie souffre d'un conflit interne qui a fait des milliers de morts dans les 50 dernières années.

En dehors de la Colombie, les vestes pour adultes sont vendues dans environ 20 pays dont l'Équateur, le Costa Rica et le Mexique. Elle sont également distribuées en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.


Associated Press

 

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook