Venezuela : l'opposition réclame « la vérité » sur l'état de santé d'Hugo Chavez

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Une affiche du président Hugo Chavez à Caracas Une affiche du président Hugo Chavez à Caracas  Photo :  AFP/JUAN BARRETO

La maladie du président Hugo Chavez a remis l'opposition en selle après sa défaite aux élections présidentielles du 7 octobre dernier.

Ramon Aveledo, qui dirige la coalition d'opposition Unité démocratique, a réclamé lors d'une conférence de presse mercredi « la vérité » sur l'état de santé de M. Chavez, hospitalisé à Cuba où il a été opéré il y a trois semaines d'un cancer, pour la quatrième fois depuis la mi-2011.

M. Aveledo estime que la version officielle « cache plus de choses qu'elle n'en révèle ».

Cette sortie médiatique de l'opposition s'explique, par ailleurs, par la proximité du 10 janvier, date à laquelle le président Chavez doit prêter serment pour son nouveau mandat.

« Vouloir faire croire au pays que le président gouverne est tellement absurde que cela en devient irresponsable », s'est insurgé le dirigeant d'opposition.

M. Aveledo a aussi réclamé « un diagnostic et un pronostic médical » d'Hugo Chavez.

Dans un tweet envoyé mercredi soir, Jorge Arreaza, gendre du président Chavez et ministre des Sciences et des Technologies, a expliqué que l'état de santé du président vénézuélien est « stable », mais « délicat ». Il a indiqué dans un autre tweet, depuis La Havane, que M. Chavez « continue de batailler dur et envoie tout son amour à notre peuple ».

Depuis le départ de M. Chavez vers La Havane, les autorités vénézuéliennes ont été avares en précisions sur l'état de santé du président, même si la présidence diffuse de brefs communiqués dans les médias officiels.

Le vice-président Nicolas Maduro, successeur désigné de M. Chavez, a annoncé dimanche, depuis Cuba, une aggravation de l'état du président.

Il avait notamment évoqué « de nouvelles complications apparues à la suite de son infection respiratoire » qui « doivent être soignées avec un traitement non dénué de risques ».

Hugo Chavez, âgé de 58 ans, est au pouvoir depuis 1999. Il a été réélu le 7 octobre dernier.

Les célébrations du Nouvel An prévues à Caracas, sur la place Bolivar, ont été annulées lundi soir, après l'annonce de nouvelles complications d'une infection respiratoire dont le président vénézuélien a été victime après son opération.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook