Le plafond de la dette des États-Unis sera atteint le 31 décembre

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor

Loin de l'ambiance des fêtes, le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a annoncé mercredi que le plafond de la dette des États-Unis, fixé à 16 400 milliards de dollars, sera atteint lundi.

M. Geithner a également fait part des premières « mesures exceptionnelles » susceptibles de repousser cette échéance d'environ deux mois pour éviter le défaut de paiement. Cela intervient en pleine période d'incertitude liée aux tractations sur le « mur budgétaire susceptible de replonger le pays en récession ».

Pour faire baisser les dépenses publiques, le Trésor devra suspendre l'émission de titres à destination de collectivités locales à partir du 28 décembre. Le Trésor a déjà eu plusieurs fois recours à cette mesure pour éviter le plafond de la dette au cours des 20 dernières années.

Les investissements dans un fonds de retraite pour fonctionnaires fédéraux seront également suspendus, mais le Trésor n'a pas dit à quelle date cette mesure sera en vigueur.

Ces mesures peuvent offrir une marge de manoeuvre de quelque 200 milliards de dollars sous le plafond de la dette, selon Timothy Geithner.

« Cependant, en raison de la profonde incertitude qui existe maintenant [sur le mur budgétaire], il n'est pas possible de prévoir la durée de vie de ces mesures », prévient cependant M. Geithner.

Le président Barack Obama a écourté ses vacances à Hawaï pour tenter de débloquer les négociations entre démocrates et républicains sur le mur budgétaire, a annoncé la Maison-Blanche.

Si un accord n'est pas conclu d'ici à la fin de l'année au Congrès, le pays sera soumis dès le 2 janvier à un exercice de rigueur forcé avec une hausse d'impôts pour tous les Américains.

Les exonérations fiscales décidées sous la présidence de George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 seront suivies par des coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette. Au terme de cet accord entre démocrates et républicains, le plafond de la dette américaine avait été fixé à 16 394 milliards de dollars.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook