L'Iran prépare des manoeuvres navales près du détroit d'Ormuz, selon un amiral

Radio-Canada avec Associated Press
Détroit d'Ormuz Détroit d'Ormuz

L'Iran s'apprête à entamer des manoeuvres navales dans les eaux internationales près du détroit d'Ormuz, un endroit stratégique où transite près du cinquième des réserves internationales de pétrole, selon l'agence de presse officielle de Téhéran.

Selon l'agence IRNA, le commandant de la marine iranienne, l'amiral Habibollah Sayyari, a affirmé que les manoeuvres débuteraient vendredi et qu'elles s'étendraient du détroit d'Ormuz jusqu'au nord de l'océan Indien, dans un un rayon d'environ un million de kilomètres carrés.

L'Iran a déjà menacé de fermer le détroit d'Ormuz afin de protester contre les sanctions occidentales liées à son programme nucléaire controversé, mais n'a pas réitéré la menace dernièrement.

L'amiral Sayyari a déclaré mardi que l'Iran lancerait des missiles en plus de déployer des bâtiments militaires et des sous-marins au cours de ces exercices, qui devraient durer six jours.

Téhéran effectue des manoeuvres militaires afin de mettre à l'épreuve et d'améliorer ses équipements, mais aussi pour s'affirmer comme une véritable puissance militaire régionale.

4 jours de manoeuvres

L'agence semi-officielle FARS a quant à elle indiqué que la marine des puissants Gardes révolutionnaires avaient commencé un exercice naval limité mardi dans une partie centrale du golfe Persique.

La manoeuvre de quatre jours a pour objectif d'évaluer les forces de cette marine et comprendra des tirs de missiles, selon l'agence de presse.

Les exercices les plus récents surviennent alors que l'occident, qui soupçonne l'Iran de vouloir développer l'arme atomique, fait de plus en plus pression sur Téhéran au sujet de son programme nucléaire.

L'Iran nie cette allégation et insiste sur le fait que ses activités nucléaires ont des buts pacifiques, comme la production d'énergie ou le traitement du cancer.


Associated Press

 

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook