Le monde arabe en mutation

Syrie : un bombardement tue au moins 60 personnes devant une boulangerie

Radio-Canada avec La Presse Canadienne et Reuters
Les explications de Luc Lapierre

Un bombardement aérien des forces du régime syrien à Halfaya, une ville située dans le centre de la Syrie, a tué au moins 60 personnes qui faisaient la file devant une boulangerie, selon diverses sources.

Des résidents faisaient quant à eux état de 90 morts.

Plusieurs personnes ont aussi été blessées dans l'attaque. En tout, plus de 1000 résidants faisaient la queue pour obtenir du pain au moment du raid, dans un contexte de pénurie.

« Nous n'avions pas reçu de farine depuis trois jours, alors tout le monde allait à la boulangerie aujourd'hui, dont beaucoup de femmes et d'enfants. » — Samer al-Hamawi, un rebelle témoin du bombardement

Une vidéo diffusée sur Internet dimanche montre plusieurs personnes se dirigeant vers un édifice décrit comme une boulangerie par un narrateur, pendant que des corps de personnes tuées ou blessées gisent dans la rue ensanglantée. Des débris et de la poussière recouvrent d'autres corps près d'un mur de l'édifice.

Le raid aurait été effectué par un seul chasseur, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, un organisme basé à Londres.

Cette attaque, qui pourrait être l'une des plus meurtrières depuis le début de la guerre civile syrienne, survient au moment où un envoyé international doit entreprendre, à Damas, des négociations visant à mettre fin au conflit. L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi, est arrivé à Damas dimanche. Il est entré dans le pays depuis le Liban, contrairement à ses visites précédentes, les combats ayant récemment gagné les abords de l'axe reliant l'aéroport à la capitale.

Des activistes et des groupes de droits de la personne accusent le régime du président Bachar Al-Assad de vouloir se venger des défaites subies récemment en s'en prenant aux populations civiles qui appuient les rebelles. La ville d'Halfaya a d'ailleurs été prise par les rebelles la semaine dernière.

Les troupes gouvernementales ont aussi subi des pertes ailleurs dans la région d'Halfaya au cours des derniers jours, notamment dans le village de Morek.

 

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook