Italie : le président dissout le parlement

Le président italien Giorgio Napolitano Le président italien Giorgio Napolitano  Photo :  AFP/MARCELLO PATERNOSTRO

Le président italien a annoncé la dissolution du parlement à la suite de la démission du président du Conseil, Mario Monti, ouvrant la voie à des élections générales en février.

Giorgio Napolitano a signé les décrets, samedi, après avoir consulté les leaders politiques du pays.

M. Monti, dont la participation aux prochaines élections est incertaine, a démissionné vendredi après que le parti de l'ancien président du conseil Silvio Berlusconi eut retiré son appui au gouvernement. Il devrait se prononcer sur son avenir au cours d'une conférence de presse, dimanche.

Des petits partis du centre ont courtisé M. Monti mais, selon les journaux italiens, il serait enclin à refuser de se présenter. Les sondages donnent une avance au Parti démocrate (centre-gauche). Un parti dirigé par M. Monti pourrait priver les démocrates d'un certain nombre de votes mais ne serait même pas près d'obtenir une majorité.

Les élections législatives anticipées auront lieu les 24 et 25.

Associated Press

 

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook