L'ambassadeur égyptien lance un appel à la réconciliation

Des manifestants sur la place Tahrir, au Caire (archives) Des manifestants sur la place Tahrir, au Caire (archives)  Photo :  AFP/MAHMUD KHALED

L'ambassadeur égyptien au Canada lance un appel à la réconciliation pour aider son pays polarisé à franchir la pire crise politique de son histoire depuis le renversement du président Hosni Moubarak, il y a près de deux ans.

Le diplomate Wael Aboulmagd a évoqué l'idée d'un compromis, après que la vaste majorité des Canadiens d'origine égyptienne eurent voté, cette semaine, pour rejeter leur nouvelle constitution. Celle-ci, selon les libéraux et les chrétiens d'Égypte, a des tendances islamistes.

Il a ainsi demandé aux libéraux et conservateurs égyptiens présents au Canada d'aider à faire redescendre le niveau de tension.

La dernière étape du processus référendaire sur le nouveau projet de constitution reprend samedi au Canada, après que les trois quarts des près de 1800 Canado-Égyptiens ayant voté la fin de semaine dernière eurent choisi de rejeter le texte.

Plus tôt ce mois-ci, 100 000 protestataires se sont rendus manifester devant le palais du président islamiste Mohammed Morsi, réclamant l'annulation du référendum et demandant la rédaction d'un nouveau texte.

M. Aboulmagd affirme que le projet de constitution est une amélioration, mais soutient que son pays pourrait bénéficier d'un texte un peu mieux rédigé.

 

 

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook