Le président du Parlement iranien en visite à Damas

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Le président du Parlement syrien, Mohammed Jihad al-Laham, et son homologue iranien, Ali Larijani Le président du Parlement syrien, Mohammed Jihad Al-Laham, et son homologue iranien, Ali Larijani  Photo :  AFP/STR

Le président du Parlement iranien est de passage dans la capitale syrienne vendredi, avant de se rendre en Turquie et au Liban afin de négocier une sortie de crise pour le pays déchiré par près de deux ans de combats.

Ali Larijani est arrivé à Damas vendredi matin. L'Iran est un allié du régime du président syrien Bachar Al-Assad, avec la Russie.

Avant son départ, M. Larijani a déclaré qu'il voulait trouver une « solution au problème » de la Syrie, que des « groupes » cherchent à « perturber », sans réussir. Il a ajouté que l'Iran s'opposait à « toute action aventuriste ».

L'Iran, la Syrie et la Russie soupçonnent ouvertement certains pays occidentaux, notamment la Turquie, de soutenir les groupes rebelles en leur fournissant des armes.

Sur le terrain

Pendant ce temps, les combats se poursuivent dans la province de Damas, où des bombardements faisaient rage vendredi matin.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a affirmé que les troupes bombardent les localités de Daraya et de Mouadamiya al-Cham, situées au sud-ouest de la ville de Damas. Trois civils auraient été tués.

Comme chaque vendredi, les groupes d'opposition ont appelé les citoyens à descendre dans les rues afin de manifester contre le régime.

Jeudi, environ 100 personnes sont mortes dans les violences à travers le pays, selon l'organisme.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook