La Ville de New York rationne l'essence

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse Canadienne
Les citoyens se rendent désormais à pied aux postes de distribution d'essence pour économiser le carburant. Les citoyens se rendent désormais à pied aux postes de distribution d'essence pour économiser le carburant.  Photo :  PC/Kathy Willens

Aux prises avec d'importantes pénuries de carburant depuis le passage de l'ouragan Sandy, la Ville de New York impose des mesures de rationnement de l'essence.

Pour éviter les cohues monstres dans les quelques points de distribution d'essence toujours approvisionnés dans la région de New York, le maire Michael Bloomberg a instauré un système de distribution à New York et à Long Island.

Ainsi, tous les véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un nombre pair devront faire le plein les jours pairs et ceux qui se termine par un nombre impair, les jours impairs.

Des policiers postés aux points de distribution veilleront au bon déroulement des opérations. La pénurie d'essence pourrait durer encore deux semaines à New York, selon la Ville.

Pénurie d'énergie sur la côte est

Des mesures de rationnement des carburants similaires ont été imposées dans l'État du New Jersey, durement frappé par Sandy.

Plusieurs villes et régions de la côte est américaine sont aux prises avec de graves problèmes d'approvisionnement d'essence et d'électricité depuis le passage de l'ouragan Sandy, la semaine dernière.

Des citoyens font la file pendant plusieurs heures pour obtenir une vingtaine de litres d'essence. Des citoyens font la file pendant plusieurs heures pour obtenir une vingtaine de litres d'essence.  Photo :  AFP/MARIO TAMA

Au moins deux raffineries et sept terminaux pétroliers sont toujours fermés dans la région en raison de dommages dus à la tempête, ou encore faute d'électricité.

Sandy a entraîné la fermeture de trois centrales nucléaires pendant quelques jours. L'ouragan a aussi inondé une centrale électrique à New York et détruit une portion importante du réseau de distribution électrique de la côte est.

Des équipes de monteurs de l'Oklahoma sont venues prêter main-forte à leurs collègues du New Jersey. Des équipes de monteurs de l'Oklahoma sont venues prêter main-forte à leurs collègues du New Jersey.  Photo :  PC/Mitsu Yasukawa

Près de deux semaines après le passage de l'ouragan, 761 000 foyers sont toujours sans électricité dans une demi-douzaine d'États.

Le passage de Sandy sur la côte est des États-Unis a fait plus de 100 morts dans 10 États. Les dégâts causés par la gigantesque dépression sont estimés pour l'instant à environ 50 milliards de dollars US, dont 33 milliards dans l'État de New York.

Si ces prédictions s'avèrent, cela ferait de Sandy la deuxième tempête la plus coûteuse de l'histoire du pays, derrière l'ouragan Katrina qui a ravagé la Louisiane en 2005.

Tempête de neige

Les habitants du nord-est des États-Unis ne sont pas au bout de leurs peines, puisqu'une nouvelle tempête s'est abattue mercredi sur la région.

Il est tombé jusqu'à 30 cm de neige au New Jersey et jusqu'à 15 centimètres au Connecticut et au Rhode Island. Ces conditions compliquent le retour à la normale, plus d'une semaine après le passage de Sandy.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook