Présidentielles américaines 2012

Percées historiques aux États-Unis pour les gais et les consommateurs de marijuana

Radio-Canada avec Associated Press et New York Times
Lauren Snead (à droite) étreint sa conjointe Katy Jayne dans la foulée de la victoire des partisans du mariage gai au Maine. Le couple prévoit se marier rapidement. Lauren Snead (à droite) étreint sa conjointe Katy Jayne dans la foulée de la victoire des partisans du mariage gai au Maine. Le couple prévoit se marier rapidement.  Photo :  PC/AP/Joel Page

Les partisans du mariage gai et de la légalisation de la marijuana ont enregistré des gains historiques, mardi soir, dans le cadre de référendums organisés en marge des élections présidentielles.

Les électeurs du Maine, du Maryland et de l'État de Washington sont devenus les premiers à voter en faveur des mariages entre conjoints de même sexe, tandis que ceux du Colorado et de l'État de Washington se sont prononcés en faveur de la légalisation de la marijuana.

Pour les gais et lesbiennes, les victoires enregistrées au Maine, au Maryland et dans l'État de Washington sont des premières, après une série de 32 défaites consécutives depuis 1998.

Le mariage gai était déjà légal dans six États et dans le District de Columbia, mais cela avait toujours résulté de décisions législatives rendues dans la foulée de décisions de tribunaux.

Les législateurs du Maryland et de l'État de Washington avaient déjà approuvé les lois sur le mariage gai. Ce sont les opposants à la mesure qui avaient recueilli suffisamment de signatures pour organiser des référendums.

Les électeurs du Maine avaient rejeté le mariage gai lors d'un référendum tenu en 2009. Depuis, les partisans du mariage gai se sont engagés dans une campagne visant à convaincre les électeurs un à un du bien-fondé de leur position.

Au Minnesota, les électeurs ont pour leur part rejeté une proposition qui aurait eu pour effet d'interdire le mariage gai dans la Constitution de l'État. Le mariage entre personnes du même sexe reste cependant interdit par la loi.

Au cours des derniers mois, de nombreux sondages nationaux ont indiqué qu'une majorité d'Américains appuie maintenant le mariage gai. Le président Barack Obama a également dit ouvertement qu'il approuvait ce genre d'union.

Légalisation de la marijuana : un défi pour l'administration Obama

Au Colorado, les électeurs ont voté en faveur d'un amendement autorisant les adultes de plus de 21 ans à posséder une once de marijuana et à faire pousser jusqu'à six plants de marijuana dans un endroit privé et sécuritaire.

L'utilisation de la drogue dans l'espace public restera cependant prohibée.

Les électeurs de l'État de Washington ont pour leur part approuvé l'idée que l'État accorde des permis à des entreprises produisant, transformant et assurant la vente au détail de marijuana. Les consommateurs pourraient acheter jusqu'à une once de marijuana en magasin. La mesure fixe aussi un taux légal de THC pour la conduite automobile.

« Aujourd'hui, l'État de Washington s'est penché sur 70 ans de prohibition de la marijuana et a dit que le temps d'une nouvelle approche est venu », a déclaré la directrice de la campagne des partisans de la proposition, Alison Holcomb.

Des experts en santé publique, des chefs d'entreprise de haute technologie et d'anciens hauts dirigeants du département de la Justice ont appuyé la campagne des partisans de la légalisation de la marijuana.

La vente de marijuana légale pourrait rapporter des centaines de millions de dollars à l'État, mais cela ne se produira pas de sitôt, car l'État doit d'abord déterminer les règles qui encadreront cette nouvelle industrie.

L'affaire ne passera pas comme une lettre à la poste auprès du département de la Justice et de l'agence américaine antidrogue, la Drug Enforcement Administration, qui considèrent toujours que la marijuana est une drogue illégale.

Le département de la Justice n'a pas dit ce qu'il entendait faire à ce sujet.

Ces maux de tête dépassent aussi la frontière des États-Unis, puisque le conseiller principal du président élu du Mexique, EnriquePena Nieto, a indiqué que les résultats référendaires américains allaient forcer son gouvernement à repenser sa stratégie de lutte contre le trafic de marijuana à la frontière américano-mexicaine. Ce conseiller, Luis Videgaray, a affirmé que ces votes en faveur de la légalisation « changeaient quelque peu les règles du jeu ».

Le même jour où les électeurs de deux États américains approuvaient la légalisation de la marijuana, le Canada instaurait de nouvelles sanctions, plus sévères, en lien avec cette drogue.

En Oregon, les partisans de la légalisation de la marijuana ont perdu un référendum organisé à ce sujet.

Au Massachusetts, les électeurs ont approuvé l'utilisation de marijuana à des fins médicales, comme l'ont déjà fait 17 autres États. L'Arkansas a toutefois rejeté l'idée.

En complément

  • présidentielles américaines 2012
    dossier -  Les présidentielles américaines de 2012 Les Américains éliront leur président en novembre prochain. Consultez nos nouvelles, nos dossiers et nos analyses.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook