Présidentielles américaines 2012

Barack Obama se montre optimiste pour l'avenir des États-Unis

Sophie-Hélène Lebeuf
Radio-Canada
Le président Barack Obama prononce son discours de victoire à Chicago. Le président Barack Obama prononce son discours de victoire à Chicago.  Photo :  CNN

Devant une foule en liesse réunie à Chicago, en Illinois, Barack Obama a lancé un appel à l'unité après sa réélection à la tête des États-Unis.

Accueilli par des milliers de partisans qui scandaient « quatre ans de plus », il a tenu un discours axé sur l'avenir. « Nous savons dans nos coeurs que le meilleur est à venir pour les États-Unis d'Amérique », a-t-il lancé sous les applaudissements, rappelant que les Américains avaient dû relever d'importants défis au cours des dernières années.

Remerciant les électeurs des deux camps qui ont exercé leur droit de vote, il a évoqué les longues heures d'attente auxquelles ont été confrontés de nombreux électeurs, lançant au passage qu'il fallait régler ce problème.

Félicitant son adversaire républicain, Mitt Romney, pour la campagne qu'il a menée, il a soutenu avoir hâte de le rencontrer pour voir comment ils pourraient ensemble faire « avancer le pays », allusion à son slogan électoral.

Soulignant l'importance des compromis, il a dit vouloir travailler de concert avec les républicains pour que les États-Unis puissent continuer à redresser leur économie, réduire le déficit, améliorer la fiscalité, réformer le système d'immigration et se libérer de leur dépendance envers le pétrole étranger.

« Nous ne sommes pas aussi divisés que le montre notre système politique », a-t-il assuré, après quatre années marquées par des relations tendues avec les républicains et la polarisation des débats.

« La démocratie dans un pays de 300 millions de personnes peut être bruyante, désordonnée et compliquée », a-t-il admis, y voyant cependant le signe d'une démocratie en santé. « En dépit de toutes nos différences, la plupart d'entre nous partagent des espoirs pour l'avenir des États-Unis », a-t-il ajouté.

« Nous formons une famille et nous nous redressons ou tombons ensemble, comme une seule nation. » — Barack Obama

« Que j'aie mérité votre vote ou non, je vous ai écoutés. J'ai appris de vous, et vous avez fait de moi un meilleur président, a-t-il déclaré. Fort de vos histoires et de vos luttes, je retourne à la Maison-Blanche plus déterminé et plus inspiré que jamais devant le travail à accomplir et l'avenir qui nous attend. »

Mettant de l'avant l'égalité des chances, il a dit croire en une Amérique qui faisait preuve de compassion et de tolérance et a encouragé ses concitoyens à s'impliquer en politique.

« Et ensemble, avec votre aide et la grâce de Dieu, nous continuerons d'avancer et de rappeler au monde pourquoi nous vivons dans le meilleur pays du monde », a-t-il conclu.

Le président avait fait son entrée sur scène en compagnie de sa femme, Michelle, et de ses filles, Sasha et Malia. Il a rendu hommage à sa femme et a taquiné ses filles. Contrairement à l'élection de 2008, elles n'auront pas un autre chien, a-t-il blagué, faisant référence à une promesse qu'il leur avait faite il y a quatre ans.

Pour me joindre :

sophie-helene.lebeuf@radio-canada.ca

En complément

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook