L'Iran accuse le Canada de chercher à plaire à Israël

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Ali Akbar Salehi, ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, ministre iranien des Affaires étrangères (archives)  Photo :  AFP/ATTA KENARE

Dans une nouvelle réplique à la décision d'Ottawa de suspendre ses relations diplomatiques avec Téhéran, le ministre iranien des Affaires étrangères accuse le Canada d'avoir pris cette mesure uniquement pour plaire à Israël.

« L'action du Canada est dans la droite ligne des intérêts du régime sioniste [Israël], car il essaye d'approfondir ses relations avec ce régime », a affirmé le ministre Ali Akbar Salehi lors d'une session du Parlement à huis clos, rapporte l'agence de presse iranienne Mehr.

Le ministre iranien a ajouté que la venue du chef de l'ONU Ban Ki-moon au sommet des non-alignés à Téhéran, à la fin août, avait provoqué la colère du Canada, selon l'agence Isna. Le chef du Parlement, Ali Larijani a de son côté estimé que « le comportement irréfléchi du Canada montre qu'il est nerveux », souligne quant à elle l'agence Ilna.

Le premier ministre canadien, Stephen Harper, a aussi de nouveau commmenté la décision de son gouvernement en clôture du sommet de l'APEC, dimanche.

Il a notamment répondu aux critiques qui reprochent à Ottawa d'avoir abandonné les trois Canadiens actuellement condamnés à mort en Iran, affirmant que l'influence du Canada sur l'Iran était « minimale ». Il a aussi déclaré qu'aucun geste de la République islamique ne le surprendrait, et que Téhéran avait un comportement de plus en plus déplorable.

Samedi, le président du Parlement iranien a annulé une visite qu'il devait faire au Canada cet automne afin de protester contre la décision d'Ottawa. Le ministère des Affaires étrangères iranien avait de son côté qualifié le gouvernement canadien « d'extrémiste ».

Vendredi, le gouvernement israélien avait quant à lui salué la fermeture de l'ambassade canadienne à Téhéran. Le premier ministre Benyamin Netanyahou avait alors qualifié la décision du gouvernement canadien de « morale » et « audacieuse ».

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook