L'OTAN revendique des saisies majeures de drogue en Afghanistan

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Un militaire américain spécialiste de la lutte antidrogue interroge des cultivateurs de pavot dans le Helmand. Un militaire américain spécialiste de la lutte antidrogue interroge des cultivateurs de pavot dans le Helmand.  Photo :  AFP/BAY ISMOYO

L'OTAN revendique des saisies de drogues d'ampleur en Afghanistan pour 2011 dans sa lutte pour tarir les sources de financement des talibans.

Lors d'une conférence de presse à Kaboul, un porte-parole de la coalition a parlé de quantités « incroyables » saisies lors d'opérations conjointes avec les forces gouvernementales afghanes.

Aucune quantité précise n'a cependant été mentionnée, sinon des pourcentages pour souligner la hausse des saisies par rapport à 2010.

Les saisies d'opium auraient notamment augmenté de 13 %.

Le trafic de stupéfiants est la principale source de revenus des insurgés dans un pays qui fournit environ 90 % de la production mondiale d'opium. L'essentiel de la production se fait dans le sud, où les talibans sont le mieux implantés.

Selon le brigadier général Carsten Jacobson, porte-parole des forces de l'OTAN en Afghanistan, la lutte contre la drogue porte ses fruits.

« Les opérations antidrogue perturbent avec succès les capacités des insurgés à transformer l'opium en héroïne. Nous continuerons à étrangler leurs revenus générés par la vente de drogues illicites en 2012 », soutient-il.

L'ONU notait toutefois en octobre dernier, dans un rapport de son bureau de lutte contre la drogue et le crime (UNODC), que la production d'opium avait augmenté de 61% en 2011, par rapport à 2010, soit 5800 tonnes contre 3600 l'an dernier alors qu'elle avait été victime d'un parasite.

Selon ce rapport, l'opium devait rapporter pour 2011 quelque 700 millions de dollars aux insurgés talibans.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook