Le Vatican ouvrira une partie de ses archives secrètes

Le pape Benoît XVI visite une exposition consacrée au pape Jean-Paul II. Le pape Benoît XVI visite une exposition consacrée au pape Jean-Paul II.  Photo :  AFP/Bureau de presse du Vatican

Le Vatican présentera lors d'une exposition l'an prochain 100 documents tirés de ses archives secrètes, dont des documents inédits portant sur la papauté pendant la Deuxième Guerre mondiale.

L'exposition Lux in Arcana ouvrira en février aux Musées du Capitole, à Rome. Ce sera la première fois que des documents aussi précieux quitteront les voûtes du Vatican pour être présentés au grand public.

Cette exposition est organisée à l'occasion du 400e anniversaire des archives.

Certains des documents qui seront présentés portent sur le procès pour hérésie de Galilée. On y retrouvera aussi la lettre envoyée par les membres du Parlement britannique au pape pour demander l'annulation du mariage entre le roi Henri VIII et Catherine d'Aragon - un point tournant de l'Histoire qui a mené au schisme entre l'Angleterre et l'Église catholique romaine.

Les organisateurs révèlent que certains des documents inédits concernent la papauté de Pie XII, à qui certains reprochent de ne pas avoir fait assez pour empêcher l'Holocauste. Ces documents n'auraient normalement été rendus publics que dans trois ou quatre ans, puisque les archivistes du Vatican travaillent encore sur la papauté de Pie XII.

L'archiviste en chef du Vatican, monseigneur Sergio Pagano, a toutefois prévenu que les visiteurs ne doivent pas s'attendre à trouver des documents portant directement sur le rôle du pape pendant la Deuxième Guerre mondiale, mais plutôt des documents « émotionnels » issus de cette période, comme un journal quotidien rédigé dans un camp de concentration.

La publication de documents choisis en réponse au débat sur le rôle du pape pendant le conflit serait malhonnête, a dit monseigneur Pagano, puisque les chercheurs n'auraient pas accès à toutes les archives. Il a ensuite ajouté que les chercheurs auront des informations « juteuses » à se mettre sous la dent quand les archives seront entièrement divulguées.

Monseigneur Pagano croit que les nouveaux documents démontreront que Pie XII était « tourmenté », mais aussi qu'il a « fait beaucoup pour défendre ceux qui souffraient partout dans le monde, non seulement pendant la guerre, mais aussi après la guerre ».

Le Vatican insiste pour dire que Pie XII a utilisé une « diplomatie discrète » pour sauver des Juifs et qu'une prise de position plus musclée face aux Nazis aurait provoqué encore plus de morts. Ses détracteurs croient toutefois qu'il aurait pu et dû faire encore plus.

Le Vatican a placé Pie XII sur le sentier de la sainteté, même si des groupes juifs et des chercheurs croient qu'on devrait tout d'abord pouvoir consulter la totalité des archives le concernant.

Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook