Séismes meurtriers au Myanmar

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Carte de la région du Myanmar

Un responsable de l'ex-Birmanie, cité par l'Agence France-Presse, a affirmé que 25 personnes étaient mortes dans les séismes qui ont frappé jeudi le nord-est du pays.

Vingt-quatre d'entre elles appartenaient à la même commune de la ville de Tachilek, où des bâtiments se sont effondrés. Une autre femme a été écrasée par le mur de sa maison, dans le district de Mae Sai.

Un premier séisme a atteint une magnitude de 6,8 et a été suivi d'une réplique de 5,4, dans cette région du Myanmar située aux limites de la Thaïlande et du Laos.

Le Centre américain d'études géologiques (US Geological Survey) a situé l'épicentre des secousses à 110 km au nord de Chiag Mai, une ville du nord-est de la Thaïlande.

La région atteinte correspond au Triangle d'or, une zone de collines boisées très peu peuplée qui abrite un important trafic d'opium.

Selon des témoins, les secousses ont été ressenties jusqu'à Hanoï, la capitale vietnamienne, où des habitants ont quitté des tours. D'autres ont observé des bâtiments vaciller à Bangkok, la capitale thaïlandaise, située à 800 kilomètres au sud de l'épicentre.

Le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a précisé qu'il n'y avait pas de risque de tsunami.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook