L'Australie s'attaque aux paquets de cigarettes

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
Un exemple de paquet sans logo ni marque, fourni par le gouvernement australien. La majorité de l'espace sert à la prévention. Un exemple de paquet sans logo ni marque, fourni par le gouvernement australien. La majorité de l'espace sert à la prévention.  Photo :  AFP/Gouvernement australien

Le gouvernement australien a annoncé jeudi son intention de bannir les marques et les logos des paquets de cigarettes d'ici deux ans. Une première dans le monde.

Le pays annonce qu'il va interdire les logos et les marques sur les paquets de cigarettes d'ici deux ans, une première dans le monde. Cette mesure fait hurler les fabricants de tabac.

Canberra croit que cette mesure fera chuter le tabagisme.

« Les cigarettes ne sont pas cool. Les cigarettes tuent », a déclaré le premier ministre d'Australie, Kevin Rudd.

« Les compagnies de tabac vont détester cette mesure, elles vont s'y opposer. [...] Mais le gouvernement ne présente aucune excuse pour son action. » — Le premier ministre Kevin Rudd

L'annonce a fait hurler les grands fabricants de tabac. Certains menacent de combattre la loi devant les tribunaux si le gouvernement australien persiste dans son intention.

C'est notamment le cas d'Imperial Tobacco Australia. « Introduire l'emballage sans marque ne permet pas aux consommateurs de différencier notre marque des autres, et cela a une valeur pour nous », a dit une porte-parole de l'entreprise, Cathie Keogh, à la radio publique ABC.

Un expert de la propriété intellectuelle, Tim Wilson, cité par l'Agence France Presse, estime que la mesure pourrait coûter cher aux contribuables : jusqu'à 3 milliards de dollars par an, en compensation aux compagnies de tabac.

Mais la ministre de la Santé, Nicola Roxon, se fait rassurante. Elle soutient que la loi sera élaborée de façon à résister à toute poursuite judiciaire. Les nouvelles règles doivent entrer en vigueur en juillet 2012.

Elle rappelle que les cigarettiers n'avaient pas apprécié non plus la décision du pays d'interdire les publicités pour le tabac. « C'est la dernière étape qu'il nous restait à adopter », dit-elle.

Par ailleurs, le gouvernement australien a aussi annoncé jeudi une augmentation de taxes sur le tabac de 25 %. Environ 30 millions de dollars seront également investis pour combattre la publicité des compagnies de cigarettes sur Internet.

Les groupes de promotion de la santé en Australie ont applaudi les nouvelles mesures.

Un exemple pour le Québec?

L'initiative australienne est aussi une source d'inspiration pour certains groupes au Québec. La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac a notamment invité le gouvernement Charest à suivre l'exemple et à imposer aux fabricants du tabac un emballage neutre pour les produits vendus au Québec.

Près d'une centaine d'élèves des écoles montréalaise ont aussi manifesté dans le métro jeudi matin pour dénoncer les emballages attrayants des compagnies de tabac et demander à Québec d'agir, selon le Conseil québécois sur le tabac et la santé.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants