Le bilan s'alourdit

On cherche des survivants

Le bilan de l'effondrement du marché Basmanny, survenu jeudi matin à Moscou, s'alourdit.

Les secouristes découvrent de nouveaux corps dans les décombres du marché Basmanny, portant le nombre de victimes à 66.

De nouveaux cadavres ont été trouvés samedi dans les décombres, faisant grimper le nombre de victimes à 66. Toujours samedi, 24 personnes restaient hospitalisées.

Les proches des victimes ont commencé samedi à récupérer les corps à la morgue de Moscou, avant de les rapatrier par avion pour les funérailles.

Les victimes étaient pour la plupart des travailleurs immigrants, originaires des ex-républiques soviétiques, qui viennent en grand nombre occuper les emplois les moins bien payés de la capitale russe. L'ambassadeur d'Azerbaïdjan à Moscou estime que 43 des morts sont des ressortissants de son pays.

L'accident est survenu à une heure où le marché n'était pas encore ouvert aux clients, mais les commerçants et les livreurs avaient déjà commencé leur travail.

Enquête réclamée

Les secouristes cherchent ders survivants

Le président Vladimir Poutine a demandé l'ouverture d'une « enquête rigoureuse » sur les causes de l'effondrement du bâtiment, construit dans les années 1970.

Officiellement, l'effondrement est attribué à une accumulation excessive de neige sur le toit.

Cependant, ce marché a été conçu par un architecte qui a déjà eu des ennuis avec les autorités. En 2004, 28 personnes sont mortes à Moscou dans l'affaissement d'une autre structure qu'il avait réalisée. À l'époque, l'accident avait été mis sur le compte d'une mauvaise conception du bâtiment.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu