Entente de principe à Air Transat, selon le syndicat

La Presse Canadienne
Avion d'Air Transat Avion d'Air Transat

Une entente de principe est intervenue mardi entre le transporteur Air Transat et ses pilotes, affirme le syndicat. Ils évitent ainsi un conflit pendant la relâche scolaire.

On ignore pour l'instant le contenu de l'accord qui fera l'objet d'un vote de ratification dans quelques semaines, dit le président du syndicat, Patrice Roy.

Un blitz de négociations aurait permis de rapprocher les deux parties, pourtant aux antipodes sur les questions touchant les salaires et la caisse de retraite. Pourtant, après les processus de conciliation et de médiation vendredi dernier, c'était l'impasse entre la compagnie et l'Association des pilotes de ligne internationale (ALPA).

Une grève aurait pu être déclenchée lundi, au début de la semaine de relâche scolaire au Québec, bien que la compagnie garantissait la poursuite des opérations.

Les pilotes sont sans contrat depuis avril dernier. Au début du mois, ils avaient voté à la quasi-unanimité pour la tenue d'une grève pouvant être déclenchée dès le 29 février.

L'économie avec Gérald Fillion