Un cellulaire Nokia à 20 $

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Le grand patron de Nokia, Stephen Elop, à Barcelone lundi Le grand patron de Nokia, Stephen Elop, à Barcelone lundi  Photo :  AFP/LLUIS GENE

Le groupe finlandais Nokia a profité du Mobile World Congress qui se déroule à Barcelone pour présenter lundi une série de nouveaux modèles moins chers.

Le fabricant a notamment dévoilé un téléphone portable à environ 20 $ qui est destiné à renforcer sa position qui s'érode dans le segment des cellulaires d'entrée de gamme. Le Nokia 105, qui sera commercialisé d'ici la fin mars, succède au Nokia 1280, qui a été vendu à plus de 120 millions d'exemplaires dans le monde.

Le groupe finlandais a également présenté un téléphone à un peu moins de 90 $ qui permet d'accéder à Internet ainsi que de nouvelles versions, moins chères, de sa gamme de téléphones multifonctions Lumia. Avec cette stratégie, Nokia espère relancer ses ventes dans les pays émergents et recentrer ses activités sur ces produits moins chers, qui génèrent déjà la majeure partie de son chiffre d'affaires.

« C'est un élément clé de notre approche de la concurrence, particulièrement dans un pays comme la Chine », a déclaré le directeur général de Nokia, Stephen Elop, à Barcelone.

Le Nokia 105 devrait être le téléphone d'un grand fabricant le moins cher dans le monde, selon le directeur de la recherche du cabinet IDC, Francisco Jeronimo. « Les constructeurs chinois vont désormais être sous pression, explique-t-il. Pourquoi un consommateur irait-il acheter un téléphone chinois pas cher alors qu'il peut, pour le même prix, avoir de la meilleure qualité sous une marque bien connue? »

Dimanche, la fondation Mozilla a profité du congrès mondial de la téléphonie cellulaire pour annoncer le lancement à l'été de téléphones fonctionnant avec son système d'exploitation libre Firefox OS, avec comme objectif de prendre la convoitée troisième place derrière les systèmes iOS d'Apple et Android de Google.

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook