L'ex-PDG de SNC-Lavalin Pierre Duhaime formellement accusé de fraude

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Les explications d'Isabelle Richer

Des accusations de complot, de fraude et d'usage de faux document ont formellement été portées, lundi, contre l'ancien PDG de SNC-Lavalin Pierre Duhaime. L'audience s'est déroulée en l'absence du principal intéressé, qui était représenté par son avocat, Michel Massicotte, au palais de justice de Montréal.

La fraude alléguée aurait été commise entre 2009 et 2011, à l'endroit du Centre universitaire de santé McGill. L'avocat de M. Duhaime a indiqué que l'ex-PDG de SNC-Lavalin plaide non coupable. Selon les informations disponibles, l'enquête aurait révélé que des pots-de-vin de plus de 20 millions de dollars auraient été versés pour obtenir le contrat de construction du centre hospitalier.

Le coaccusé de Pierre Duhaime, Riadh Ben Aissa, ancien vice-président de la division construction de SNC-Lavalin, est actuellement incarcéré en Suisse où il fait face à des accusations. Une demande d'extradition est en cours.

Pierre Duhaime avait été arrêté le 28 novembre dernier, à Montréal, par l'escouade Marteau. Les policiers l'avaient remis en liberté sous plusieurs conditions, notamment celle de déposer son passeport et de demeurer au Québec.

Tôt en matinée, lundi, par l'entremise de son avocat, Pierre Duhaime a obtenu la permission de voyager au Canada. Cependant, il lui est toujours interdit de quitter le pays et de récupérer son passeport. Les procédures se poursuivront en cour le 23 mai avec la divulgation de la preuve, qui consiste surtout en des documents informatiques.

Rappelons qu'en mars 2012,  Pierre Duhaime avait démissionné de ses fonctions de PDG de SNC-Lavalin.

info en continu

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook