Gazoduc entre Saguenay et Sept-Îles : Gaz Métro réclame l'aide de Québec

Sophie Brochu, PDG de Gaz Métro Sophie Brochu, PDG de Gaz Métro  Photo :  PC/Ryan Remiorz

La présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Sophie Brochu, réclame l'aide du gouvernement et des investisseurs pour la construction d'un gazoduc qui relierait Saguenay à Sept-Îles. Sophie Brochu a lancé cet appel devant le Cercle finances et placements du Québec, mercredi, à Montréal.

Cet éventuel gazoduc de plus de 450 km permettrait d'approvisionner les industries, comme les mines, grandes consommatrices d'énergie sur la Côte-Nord. Gaz Métro affirme que toutes les entreprises qu'elle a contactées sur la Côte-Nord sont prêtes à utiliser du gaz naturel, moins cher et plus écologique pour elles.

Évalué à 750 millions de dollars, le projet de gazoduc nécessite l'aide de Québec, soutient Sophie Brochu. Les études de faisabilité s'élèveront à 40 millions de dollars (dont trente millions sont attendus du gouvernement du Québec).

Selon le professeur Pierre-Olivier Pineau de HEC Montréal, spécialiste en politique énergétique, il s'agit d'un projet viable. Les besoins énergétiques des entreprises qui iront s'établir sur la Côte-Nord (en raison du plan de développement du Nord) favoriseront la construction du gazoduc, selon lui.

Les actifs de Gaz Métro ont plus que doublé depuis 2006. Ils dépassent maintenant les 5 milliards de dollars.

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook