La morosité de l'économie profite à Ikea

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Vue aérienne du parc de stationnement du magasin Ikea de Winnipeg, le jour de son ouverture, le 28 novembre 2012. Vue aérienne du parc de stationnement du magasin Ikea de Winnipeg, le jour de son ouverture.  Photo :  Gracieuseté de Ray Bean

Le numéro un mondial de l'ameublement, Ikea, rapporte des profits records pour son exercice 2011-2012 avec une progression de ses ventes et de ses parts de marchés. Dans un contexte d'austérité en Europe et un ralentissement de la croissance ailleurs dans le monde, le groupe suédois est parvenu à séduire plus de consommateurs.

Le bénéfice net de la multinationale a progressé de 8 %, à 4,2 milliards de dollars, de septembre 2011 à août 2012. « Les clients sont de plus en plus sensibles à la valeur, ce qui fait d'Ikea un meilleur choix », écrit dans son rapport annuel le groupe reconnu pour ses bas prix, qui s'expliquent notamment par le fait que les clients assemblent eux-mêmes leurs meubles.

Le chiffre d'affaires d'Ikea, qui n'est pas coté en bourse, a augmenté de 9,5 % sur un an pour atteindre 35,7 milliards de dollars en 2011-2012.

Plus d'un milliard de visites ont été effectuées sur le site web d'Ikea en 2011-2012.

Le directeur général de la multinationale, Mikael Ohlsson, s'attend à ce que les ventes du groupe continuent à progresser d'environ 5 % par an au cours des prochaines années. Il a mentionné qu'en Europe, où Ikea réalise près de 70 % de son chiffre d'affaires, le rythme de progression de ses ventes est resté pratiquement stable ces dernières années, malgré les tumultes économiques.

Par ailleurs, M. Ohlsson a précisé que son entreprise comptait continuer sa stratégie de réduction de ses prix, qui ont reculé de 0,8 % en 2011-2012 contre 2,6 % lors de l'exercice précédent, et en dépit de la hausse des coûts des matières premières.

D'ici la fin d'août, le groupe suédois prévoit ouvrir au moins cinq nouveaux magasins dans des marchés déjà existants, après en avoir ouvert onze en 2011-2012. En novembre dernier, Ikea inaugurait d'ailleurs son magasin de Winnipeg, au Manitoba.

Ikea comptait 338 magasins dans le monde en 2012.

Le premier marché d'Ikea est l'Allemagne, suivie des États-Unis. Le groupe suédois souhaite s'implanter en Serbie, en Croatie, en Corée du Sud et en Inde.

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook