Walmart embauchera 100 000 vétérans américains

Radio-Canada avec Agence France-Presse, New York Times et Reuters
Walmart  Photo :  PC/AP Photo/Seth Perlman

Le géant Walmart promet d'embaucher tous les anciens soldats américains qui voudront d'un emploi au sein de l'entreprise au cours des cinq prochaines années.

Le programme sera officialisé lors d'une annonce prévue mardi à New York par William S. Simon, le PDG de Walmart aux États-Unis, lui-même vétéran de la Marine américaine. Il s'agirait du plus important engagement d'embauche de vétérans de l'histoire du pays.

Walmart, qui est le premier employeur privé aux États-Unis, prévoit que cette initiative mènera à l'embauche de 100 000 vétérans. Le programme entrera en vigueur le 27 mai 2013 à l'occasion du Memorial Day, célébré en l'honneur des femmes et des hommes qui ont péri lors de leur service militaire.

« Engager un vétéran peut être une des meilleures décisions à prendre en affaires. Les vétérans ont fait leurs preuves quand il s'agit de gérer la pression », indique le texte du discours qui sera prononcé par William S. Simon au congrès de la fédération américaine de la distribution, mardi.

Des 1,4 million d'employés de Walmart aux États-Unis, 100 000 sont déjà des vétérans.

La première dame Michelle Obama, qui a mené une campagne afin d'encourager les entreprises à embaucher des vétérans, a qualifié l'initiative de Walmart d'historique. « Nous croyons qu'aucun des soldats qui ont servi les États-Unis ne devrait avoir à se battre pour un emploi une fois rentré au pays. Walmart établit un exemple à suivre pour le secteur privé », a-t-elle jugé.

Le taux de chômage des anciens soldats américains se situe à 10 %, toujours au-dessus de la moyenne nationale, qui est de 7,9 %.

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook