Mise en garde américaine contre le logiciel Java

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Réseau social pour enfants Réseau social pour enfants

Le département américain de la Sécurité intérieure a mis en garde la population contre une faille dans le logiciel Java, appelant ses utilisateurs à cesser d'y avoir recours.

Cette faille a été utilisée par des pirates informatiques pour installer des logiciels malveillants leur permettant de commettre des vols d'identité, de s'infiltrer dans des réseaux informatiques ou de prendre pour cible des sites Internet.

« Nous n'avons pour l'instant pas eu connaissance d'une solution pratique à ce problème. Les failles précédentes de Java et celle-ci ont été largement exploitées par des attaquants et de nouvelles failles de Java seront probablement découvertes. Pour vous défendre, désactivez Java sur vos navigateurs Internet », a déclaré le département de la Sécurité intérieure dans un communiqué publié sur son site Internet jeudi soir.

Des sociétés de sécurité informatique ont validé l'alerte lancée par le département de la Sécurité intérieure.

Oracle, l'éditeur de Java, s'est refusé à tout commentaire sur cet avertissement.

Java est un langage informatique qui permet d'écrire des programmes capables d'être exécutés sur pratiquement tous les types d'ordinateurs, qu'ils utilisent le système d'exploitation Windows de Microsoft, OS X d'Apple ou le système libre Linux. Les utilisateurs accèdent à Java par le biais de « modules », ou plug-in, intégrés dans les navigateurs tels qu'Internet Explorer ou Firefox.

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook