Toronto en tête pour son dynamisme, selon la CIBC

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
La Tour CN était illuminée en vert le 25 septembre, pour la journée des Franco-Ontariens. La Tour CN était illuminée en vert le 25 septembre, pour la journée des Franco-Ontariens.  Photo :  PC/Michelle Siu

Toronto coiffe le classement des villes les plus dynamiques au Canada, selon une étude de la Banque CIBC.

Outre la Ville Reine, l'étude place, dans l'ordre, les villes de Calgary, Regina et Winnipeg en tête de son classement. (Il est à noter que Calgary occupait le neuvième rang de ce même classement, l'an dernier.)

Saskatoon arrive cinquième, Edmonton sixième, Ottawa septième et Vancouver, huitième.

Au Québec, la ville qui se distingue le plus dans le classement de la CIBC est Saguenay, avec la 10e place. Montréal n'est qu'au 11e rang et Québec, au 12e. Suivent Trois-Rivières (17e rang) et Sherbrooke (24e rang).

Selon l'économiste en chef adjoint à la Banque CIBC, Benjamin Tal, Toronto est remarquable de ténacité puisque la métropole ontarienne s'est trouvée dans le peloton de tête pendant sept années consécutives. Seule exception, 2009, alors que Toronto avait glissé au septième rang, en raison de la récession.

Le secret de Toronto résiderait dans son économie diversifiée, conclut la CIBC.

Selon la CIBC, Toronto a bénéficié au cours de la dernière année d'une reprise dans le secteur manufacturier, soutenue par l'amélioration de la demande de l'industrie automobile des États-Unis.

L'industrie de la construction, stimulée par l'activité tant dans les secteurs résidentiel que non résidentiel, a également joué un rôle important dans la performance économique de la ville, toujours d'après les résultats des analystes de la CIBC.

Pour établir son classement, l'institution financière s'appuie sur l'indice de l'activité économique des métropoles canadiennes, tel qu'établi par Marchés mondiaux CIBC.

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook