RIM et Nokia mettent fin à leur querelle juridique

Blackberry Bold  Photo :  PC

Le fabricant finlandais de téléphones portables Nokia a révélé vendredi avoir conclu une nouvelle entente avec Research in Motion (TSX:RIM), mettant fin à la querelle de propriété intellectuelle qui opposait les deux entreprises en difficultés.

Nokia a expliqué que l'entente comprend un paiement unique et des paiements successifs, tous de RIM à Nokia, avant d'ajouter que les détails de l'accord sont confidentiels.

Le mois dernier, Nokia avait poursuivi RIM pour rupture de contrat au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni concernant des brevets de téléphonie cellulaire sur lesquels ils s'étaient entendus en 2003. Les grands fabricants de téléphones cellulaires et d'équipements sans fil se tournent de plus en plus vers les tribunaux pour régler des différends de propriété intellectuelle, alors que le très lucratif marché des téléphones intelligents est en pleine croissance.

Nokia compte parmi les principaux détenteurs de brevets de l'industrie.

L'an dernier, la compagnie finlandaise a reçu un paiement de redevances de 565 millions de dollars américains d'Apple pour mettre fin à des querelles de brevets dont le règlement s'éternisait.

Associated Press

 

En complément

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook