Un juge américain refuse une requête d'Apple de bannir Samsung

Un iPhone, fabriqué par Apple, et un Galaxy, commercialisé par Samsung. Un iPhone, fabriqué par Apple (à gauche), et un Galaxy, commercialisé par Samsung (à droite).  Photo :  AFP/PARK JI-HWAN

Un juge fédéral américain a refusé une requête d'Apple qui demandait que les téléphones intelligents de Samsung, qui a été reconnu coupable en août dernier d'utiliser des technologies d'Apple, ne puissent plus être vendus aux États-Unis.

Dans un jugement rendu lundi soir, la juge de district Lucy Koh a rejeté la demande du géant américain des appareils électroniques.

Cette décision en suit une autre qui avait permis à Apple de recevoir 1,05 milliard de dollars américains en dommages, lorsqu'un jury avait reconnu Samsung coupable d'avoir copié des caractéristiques importantes des iPhone et iPad.

Plus tôt cette année, l'avocat d'Apple Harold McElhinny avait prétendu que Samsung avait « sciemment » pris la décision d'affaires de copier ces deux produits d'Apple. Me McElhinny avait qualifié la décision du jury de « tape sur les doigts ».

De son côté, l'avocat de Samsung Charles Verhoeven avait soutenu qu'Apple tentait de paralyser Samsung par l'entremise des tribunaux plutôt que de rivaliser avec eux de front.

Associated Press

En complément