La fin de Zellers

Logo de Zellers (archives)

La Compagnie de la Baie d'Hudson confirme la disparition de l'enseigne Zellers, dont elle est propriétaire. La plupart des 64 magasins Zellers qui emploient près de 6400 personnes au Canada seront fermés d'ici le 14 mars 2013.

« Quelques emplacements sélectionnés » pourraient être reconvertis en des magasins opérant sous d'autres enseignes de la Baie d'Hudson, comme La Baie ou Déco découverte.

L'entreprise avait déjà annoncé en janvier une entente avec la compagnie américaine Target portant sur l'acquisition de baux locatifs de 189 magasins Zellers.

« Après une longue analyse et de nombreuses discussions avec diverses parties, il est apparu évident que la poursuite des activités des magasins Zellers dans le cadre actuel ne serait pas viable, particulièrement compte tenu de la répartition géographique des magasins restants », explique la compagnie.

Le président du local 500 du syndicat TUAC, Tony Filato, a dit n'être nullement surpris par l'annonce d'aujourd'hui, qu'il considérait comme prévisible. « Il y a un an, j'avais dit qu'on pouvait être sûr que Target [allait] décider de la mort de Zellers et que cela devrait coïncider avec l'ouverture des premiers magasins Target, et je ne me trompais pas », dit-il.

Selon M. Filato, la séquence des événements concernant la transaction entre La Baie et Target démontre qu'on a voulu se soustraire aux lois sur le travail qui oblige l'acquéreur d'une entreprise à respecter les conditions des travailleurs qui y oeuvrent.

« Target disait ne pas avoir de lien avec les employés parce qu'ils n'avaient pas acheté la compagnie et là, tout à coup, après avoir finalisé la vente des baux, ils ferment tous les autres », s'indigne le syndicaliste.

« Voyons! C'est une vente d'entreprise à Target et toute cette manoeuvre a été faite pour "clairer" le monde au complet et repartir à zéro. » — Tony Filato, président du local 500 des TUAC

L'histoire de Zellers

L'Ontarien Walter P. Zeller a créé les magasins Zellers en 1931. Le siège social de l'entreprise se trouvait à Montréal, le centre névralgique de l'industrie canadienne du vêtement à cette époque.

Le Québec formait au début du dernier siècle le coeur de l'industrie textile.

En 1996, une page d'histoire était tournée avec le déménagement de l'institution à Toronto. La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) avait acquis Zellers comme filiale en propriété exclusive en 1978.

En complément

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook